Quelques nouvelles aoûtiennes…Et pas mal d’images.

Je suis tellement angoissée par mes histoires de pognon que j’ai du mal à écrire. Et puis les tristes et les bonnes choses de la vie s’accumulant, et également poussée par quelques tendres sollicitudes de lecteurs de ce blog qui me demandent des nouvelles, je me suis vissée à ma chaise pour vous en donner, des fraîches et des moins fraîches.D’abord la plus triste. Florette est morte. J’en dirai plus plus tard.

Ci-dessous, Florette à gauche. Et François.

1-P1170071

Je l’ai déposée dans la pinède, à quelques centaines de mètres de la maison.

10-P1370639

Voilà mon « cimetière » pour les chats adultes, les pins en face :

11-P1370641

Nénette dans le courant d’air :

08-P1370630

Petit Nouveau équilibriste et Papillon :

06-P1370645

09-P1370638 Il est marrant celui-là : il me regarde comme si j’allais l’étriper et lui arracher la tête avec les dents, mais chaque soir il est dedans, attendant immobile telle une statue poilue sa gâterie préférée, du lait que je verse pour qui n’en veut dans un plat, le petit plus quotidien avant la nuit.

Bibu est tout à fait intégré :

07-P1370626

Scène de séduction, mais depuis quelques jours, c’est bon, Alithia peut le léchouiller sans se faire arracher les yeux :

17-P1370573

Les deux petits survivants d’Athéna, dont on voit qu’ils sont plus âgés que Monostou à ce genre de choses, ont trouvé leur hamac. D’ailleurs, les autres aussi, ils adorent ça :

04-P1370656 Et qui qu’est suspendu là-dedans ?

05-P1370654

Scéances de joujoutes, sous l’oeil d’Athéna, qui commence à se faire un peu brutale et féroce… Le sevrage est proche.

13-P1370545 12-P1370540

18-P1370584 14-P1370548

Mikroulette avec la racine d’olivier en oreiller, Bizounours 2 taches, bref, il fait chaud et ça roupille dans tous les coins.

16-P1370577

C’est drôle, j’ai reçu quelques visites amicales, et chaque fois c’est la même réflexion : « mais tu as vraiment 100 chats ? » Faut dire, en été, ils se dispersent vraiment partout autour de la maison, se planquent à l’ombre, au vent, et c’est vrai qu’à part les poils de chats omniprésents dedans, les 100 chats, on les voit guère (d’autant plus que la plupart étant aussi désocialisés que moi, qui suis pratiquement le seul humain qu’ils voient, ils fuyent à tire de pattes dès qu’ils entendent une voix étrangère).

19-P1370589 Un accident horrible a failli arriver. Un des petits d’Athéna devait jouer à regarder dans le trou, le corps est passé dedans et il est resté suspendu par la tête. Athéna s’était carrément couchée dessus, en plus. Ce n’est que parce que j’entendais à la fois ses petits cris mais aussi et surtout les gémissements d’Alithia en accompagnement que je suis sortie vérifier si tout allait bien. Et le sortir de sa position n’a pas été facile. Du coup, j’ai mis un bout de bois pour rendre impossible un autre accident.

Un petit visiteur du soir, pas si soir que ça d’ailleurs, et tout à fait intégré aux chats :

01-P1370672

Pays de cocagne :

02-P1370668

3-P1370683

23-P1370622

Un gecko, malheureusement, malgré son bel aspect, totalement mort :

1-P1370673

Une araignée très très petite, et très étrange : pleine de piquants, et elle se met en position de guet en rangeant ses pattes le long du corps…

03-P1370666

Le Râleur : ce chat est passé déjà 2 fois chez le véto pour ses dents. Comme c’est chaque fois très cher, c’est devenu hélas « trop » cher pour moi en ce moment. J’essaie de le soulager avec des injections de cortisone, soulagement provisoire mais un peu piégeux, car ça relance ensuite d’autant plus cette infâme saloperie de stomatite chronique, qui tue tellement de chats (qui au pire cessent de manger et même de boire tellement c’est douloureux).  C’est un chat extrêmement lunatique, passablement dangereux, probablement à cause de cette maladie, mais que je trouve très touchant :

2-P1370684

Alithia en train de fureter à la manière « je suis un chien de chasse », pendant que je me régale du coucher de soleil sur le chemin côtier qui mène à ma plage chérie :

20-P1370607

 

21-P1370617

Repérer la belle Aphrodite Etoile, qui court après Apollon Soleil.

22-P1370621

Je reviendrai sur la mort de Florette.

Quant à François, une de ses oreilles est en train de « fondre », de s’atrophier totalement, et vu ma situation et les prix du véto, et bien je croise les doigts en espérant que c’est un truc zarbi oui, mais pas une tumeur qui va finir par lui bouffer la tête.

 

 

 

12 thoughts on “Quelques nouvelles aoûtiennes…Et pas mal d’images.

  1. je vois que malgré tes (légitimes) inquiétudes, tu maintiens un lieu de vie. Le vivant, vrai, c’est de la beauté.
    Que dire d’autre ? tu préserves de la beauté, l’essence de la vie.

    • salut randal ! c’est marrant, je le sens plutôt à l’inverse, je préserve la vie – d’une manière limitée, mais sincère, au moins ça – et la vie c’est l’essence de la beauté. bon, c’est une manière de dire que… la vie est belle… ;-)))))))))))))))))))))))))))

  2. je regarde encore une fois ces photos et là , le chat grec noir qui dîne avec le hérisson a une queue extrêmement longue. A vu de nez, bien 5 cm de plus qu’un chat normal.
    Herissons : le voilà un réservoir potentiel…. (eh oui Tina était bien celle qui a le plus mangé la première avec les hérissons du jardin car la seule qui restait dehors la nuit à l’époque. Puis,début juillet, Margot sortie le lendemain du passage d’un hérisson => tombée très malade (pas fait test leptospirose mais ça ressemble quoique symptômes très multiples, les vétos -eh oui 3 avis…- n’ont pas trouvé ce qu’elle a eu . Séquelles : arrière train ayant des faiblesses)
    Chaque héisson adulte a paraît’il un diamètre de vadrouillage de 5 km. De quoi ramasser tout ce qui traîne : leptospirose, toxoplasmose, puces, vers des poumons, que sais-je encore…

    • je ne cherche absolument pas qui a fait quoi en premier, et où est le réservoir de quoi. les chats eux-mêmes peuvent être porteurs sains de tellement de maladies !! faut être éleveur pour s’en préoccuper. ce petit hérisson me semble prêt à être apprivoisé, on se fait des salutations chaque soir, et il vit en très bonne entente avec les cats. oh, c’est pas frotte-frotte, car on s’y pique, mais il n’y a même plus de curiosité réciproque. il est là dans la tribu quoi. j’ai 100 chats, une chienne, un hérisson. j’ai bien envie d’avoir aussi des poules, je dois dire !

Laisser un commentaire