Ô temps, suspends ton vol

Quelques nouvelles ?

Cette nuit, un petit salopiaud de scorpion Mesobuthus gibbosus m’a piquée sur le bide. Dans mon lit !! C’est ma 3ème piqûre, je deviens une vraie habituée. Toujours très douloureux, mais très passager : j’avais même oublié au réveil ce matin que je m’étais fait piquer pendant la nuit ! Un peu mal à la peau, toutefois, mais plutôt comme un coup de soleil. Je l’ai relâché dans le terrain après une nuit de pénitence dans son Duralex-sed-lex :

8-P1410945

Hier, ce fut une journée de pluie-pluie-pluie, non stop, de la nuit à la nuit. Ce sont des journées où on se bouscule toujours un peu dedans, mais aussi dehors :

1-P1410922

Par contre, j’ai encore touché du doigt et de l’oeil la frustration de ne pas vivre à l’ouest et au-dessus de la mer, le coucher de soleil devait être très beau :

7-P1410932

Quand je dis que mon Fifi a bien besoin de se faire raser les poils (absolument impossible de le brosser) :

6-P1410929

L’autre jour, je suis repassée vers cette maison tellement belle avec ses dizaines de cyprès. En ce moment, c’est la période des coquelicots, qui sont étrangement plus foncés ici que dans nos contrées septentrionales :

5-P1410912

L’île qu’on voit au loin est Tinos, belle île encore très agricole, avec de beaux artisanats traditionnels (vannerie, sculpture sur marbre).

Quelques courses-chats avant Pâques, et le début des réserves de guerre :

4-P1410917

3-P1410918

2-P1410921

Mon Zozefine, bouffé par sa tumeur au cou, et certainement plein d’autres, mange, boit, fait ses besoins et accepte mes salutations et caresses avec des « Mian ? » et des ronronnements. Il a élu domicile sur une des planches de ma « bibliothèque », n’en bouge pas, dort. Je renonce à le stresser pour le porter dehors, ou ailleurs dedans : il ne s’est installé là hier qu’après avoir testé tous les autres endroits possibles pour un grand chat malade comme lui, et je crois qu’il cherche la solitude et la protection. Alors j’ai ma seringue de sédatif prête, mais même si c’est Pâques, je me suis épargné l’euthanasie. Aujourd’hui du moins. Demain est un autre jour.

Bonnes Pâques à toutes et tous, avec, même si vous êtes athées comme moi, une pensée pour ce chouette mec un peu parti en vrille, qui, il y a environ 2000 ans, a été trahi et assassiné parce qu’il dérangeait.

13 thoughts on “Ô temps, suspends ton vol

  1. Dans la liste des abominations tu mettrais le scorpion après le scolopendre ? Tu as eu de la chance avec ta « petite » piqure, je connais un paysan qui s’est fait piqué par un scorpion et a écopé d’une semaine d’hôpital.
    Pauvre Fifi : elle (il ?) est malade genre eczéma ou simplement les poils embrouillés ?

    • j’ai aucun problème avec les bêtes, sauf avec les araignées parce que je suis -phobe (mais je me soigne), et je suis pas effrayée par les scorpions, même si j’en ai marre de me faire piquer, et que c’est un peu stressant de se faire piquer pendant le sommeil. par contre, la scolopendra cingulata, toi comme moi, on sait que c’est la haine pure, totale et sans fissure ! c’est juste l’insecte le plus terrifiant qu’on peut cauchemarder. le jour où je me fais mordre, je crois que j’ai une crise cardiaque de peur et d’horreur !
      Fifi (c’est un mec, le frère de Riri-mon-mariri) a le poil très embrouillé, et comme il fait partie des chats de dedans qui vivent surtout dehors, ça sert à rien que je le brosse, il se refout des graminées aussitôt dans les poils. mais là, c’est son maximum, j’avais jamais vu aussi catastrophique. par contre, maintenant que j’ai des sous (merci la Fondation Brigitte Bardot ;-)), je peux envisager une petite coupe rase pour l’été !

      • « par contre, maintenant que j’ai des sous (merci la Fondation Brigitte Bardot ;-)), je peux envisager une petite coupe rase pour l’été ! »

        Mais alors bien dégagée derrière les oreilles, c’est la tendance pour cet été !

  2. je précise : ce sont pas des « petites » piqûres. bon celui de cette nuit était pas gros, mais les 2 autres étaient adultes et m’ont piquée du fond de leur glande à venin tout ce qu’ils avaient en boutique. mais je crois que je supporte bien ce type de venin. par contre les « piqûres » d’ortie, je suis KO (tu sais, ces monstrueuses qu’il y a ici), et je me suis fait avoir par un de nos frelons, je te raconte pas l’oedème, et le bout de bidoche qui est parti à force de nécrose !! on doit avoir des sensibilités différentes aux venins. mon proprio s’est fait mordre par une ammodyte, 3 jours d’hosto, sans plus. mais une amie allemande, 1 semaine d’hosto à hurler, avec la jambe triplée et violacée, un mois avec le chariot, 2 mois avec des béquilles avec le pied encore violet et très enflé, et encore 1 mois avec juste une béquille…

  3. Ah, la beauté des vipères… j’en ai une trouille monstre et l’expérience de ton amie allemande me conforte dans ce sens. Mais j’ai de la sympathie pour les couleuvres, bêtement parce qu’elles ne représentent aucun danger pour nous. Les frelons, non plus, ne sont pas mes amis… bref, pas copine avec les venins de tout poil, et ce côté bêtement agressif de tout ce qui possède du venin, ce qui en soi n’est guère original.

    • je te comprends, mais chez moi c’est dans un autre domaine : je déteste les plantes qu’on ne peut caresser, toucher sans se faire mal. j’ai même du mal avec les rosiers ! et pourtant, par ici, c’est la collèque, question piquants ! bon, les vipères ammodytes, c’est vrai que c’est très venimeux. mais je te raconterai une fois ma nuit avec l’ammodyte. en fait, j’ai de bonnes relations avec tous les naimaux, sauf qui-tu-sais !!!

    • bonjour sourire ! il y a mille manières de m’aider, et d’aider mes chats – et ma chienne. j’ai besoin d’argent, j’ai besoin que le site gagne un peu de visibilité sur internet, j’ai besoin d’idées pour pérenniser cet endroit. mais si vous êtes en grèce le mois prochain (ah, le mois de mai en grèce !), nous pourrions en discuter par téléphone, qu’en dites-vous ? à bientôt sourire !! (et le fait d’écrire cela me fait sourire !!!)

  4. Tu m’étonneras toujours Zoze !!! Tu vis dangereusement. :)) Les chats peuvent-ils se faire piquer aussi ? Courage pour ton minou Zozefine. Bon dimanche de Pâques.

    • certes, les chats peuvent se faire piquer, ils sont peu couillons faut dire ! de temps en temps j’en vois un revenir avec une patte comme une grosse saucisse et de fort mauvaise humeur… mais non, justement, dans le fond, à part que ça fait maaaaaaaaaaaal sur le coup, c’est pas grand-chose (si on n’est pas allergique).
      zozefine est mort hier. il repose sur sa petite terrasse sous un matelas de lentisques et de sauges.

  5. bonsoir Sylvie, vous avez été piquée par un scorpion – pauvre Sylvie, c’est mon signe, mais je ne dois pas être un vrai scorpion.. Quant au scolopendre cingulata, horreur, horreur!!!! il y a des bestioles qui ne devraient pas exister.. Je pense tous les jours à vous.. Pauvre Fifi, il sera mieux, les poils coupés… courage pour Zozefine, vous avez ce qu’il faut pour qu’il ne souffre plus.. je vous embrasse.. jour de Pâques, et il ne fait que 14°… Anne-Marie

Laisser un commentaire