Trois queues-petits-bâtons et leur mère

Samedi matin, j’ouvre la porte côté sud, et j’entends « miii miii mi miiiiiiiiiiimi mi mimimi »…. Le « miii », avec ses variations, au printemps, ça veut dire « Je suis un chaton tout petit, et j’appelle ma maman ! » (je traduis, hein, depuis le temps je commence à comprendre la langue). Et que vois-je, là, devant la maison, au milieu des pots de fleurs, à l’ombre de ma coriandre (haha, déjà 3 récoltes, l’extase pure), en contrebas du robinet d’arrosage, dans la terre et les cailloux ? Une petite mère que je n’avais pas réussi à attraper pendant la « campagne » de stérilisations, que je n’ai jamais réussi à approcher à moins de 2 mètres, et qui me regardait toujours (et me regarde encore, et même pire qu’avant) comme si j’allais lui arracher la tête et lui sucer les entrailles. Bref, la cliente difficile. Avec, rampant maladroitement sur, autour, derrière elle, deux petits saucisses à peine nées, mais déjà sèches. Oh, les queues-petit-bâton un peu coniques qui me font craquer totalement. Et les minuscules oreilles triangulaires ! Pour accoucher, allaiter, et élever deux chatons, on ne pouvait pas rêver endroit moins confortable, moins pratique, en plein passage pour tout le monde, les chats, la chienne et moi… Et je savais que pour le lendemain (donc aujourd’hui, dimanche), on annonçait une journée parfaitement cracra, pluivieuse et, qui sait, avec orage et vents violents en cerise sur le gâteau.

2-P1420166

J’ai donc fait une petite vidéo pour raconter cette histoire-là. De vie. De printemps. De chats. Elle dure 8′, il faut laisser charger pour avoir une image pas trop mauvaise, et mettre le son !

P.S. : en fait ils sont trois ! Un tigré roux, un tigré champagne rose (pour tout le monde) et un tigré brun…

5 thoughts on “Trois queues-petits-bâtons et leur mère

  1. last niouzes : j’ai enlevé le sac poubelle, et du coup profité pour vérifier que les trois chatons étaient vivants. ils faisaient comme un petit tas tout au fond, bien vivants effectivement : ouf ouf ouf. mais que c’est petit un chaton de 2 jours !! et 3 chatons de 2 jours, ça fait pas beaucoup plus gros.

  2. La vie … L’un s’en va et trois autres arrivent… Bien sûr, les trois ne remplacent pas celui qui est parti mais ils sont bien là, avec leur petite (toute petite) vie, et je sens que, déjà, tu les as adoptés. Et ta sauvage le savait, sans doute, qui est venue mettre bas tout près de la maison et de toi. Peut-être cherchait-elle ta protection, pour toi et pour ses petits? Crois-tu qu’elle les emmènera hors de portée quand ils seront plus grands?

    Comme il est beau ton jardin tout fou plein de fleurs !

    Bisous,
    Francine.

    • bonjour francine ! merci pour ton commentaire. je suis pas sûre, vu la terreur que je lui inspire, que cette chatte ait accouché devant la porte pour bénéficier de ma protection de reine des chats. je crois plutôt que comme toutes, ou presque toutes les primipares, ça a été à l’arrache et pas vraiment planifié… quand à savoir ce qu’elle fera plus tard, j’aimerais bien en discuter une fois avec un(e) éthologue, mais j’ai remarqué que quand les chatons s’autonomisent, et là quel que soit leur état de santé, les mères les embarquent pour une sorte d’ordalie voyageuse, d’où elles reviennent elles, mais pas toujours les petits !!! dans la maison où j’habitais avant, j’avais retrouvé une petite famille de chatons, à un bon kilomètre, en plein cagnard, en plein nowhere (pas de maison, juste un chemin côtier dans une zone non habitée) rien à boire, rien à bouffer, et la mère invisible… j’ai perdu beaucoup de chatons comme ça, après avoir passé des jours à soigner leur coryza, leurs diarrhées, un jour tu ouvres la porte, le nid est vide et tu imagines ces petits queues-petits-bâtons en train d’essayer de suivre leur mère… ARGH

  3. bonjour Sylvie, comme toujours une très belle vidéo… Que d’Amour… J’espère que cette petite maman ne partira pas avec sa progéniture… bien installée… Vous êtes merveilleuse… bon courage… Encore 3… j’attends avec impatience des nouvelles… je vous embrasse… et vous souhaite une bonne journée… Anne

    • pour l’ordalie des chatons, on a encore le temps d’y penser : ils sont de samedi, c’est encore de tout petits trucs maladroits qui dorment la plupart du temps. juste une inquiétude : la petite mère féroce mange peu. mais elle ne semble pas malade, ouf. oui, anne-marie, je vous tiendrai au courant. et comme quelqu’une l’a bien supposé, je suis à la fois contente, parce que des chatons, c’est la vie, c’est gai, c’est l’émerveillement, et consternée. 3 de plus, alors que cyniquement je me disais que la mortalité de cette année, tout chagrin mis à part, était un soulagement du point de vue du nombre de chats… et je sais qu’il y a en tout cas 3 autres femelles à avoir fait des petits : athéna, qui passe rarement ici ces jours, la grande noire brutale qui a un peu une tête de chien loup, et une écaille de tortue angora charmante et miauleuse, mais qui n’était pas là pendant la campagne de stérilisations. donc si chacune en a fait 3 (c’est un minimum), ça fait 12 chatons qui vont agrandir le troupeau. bonne journée à vous également !

Laisser un commentaire