L’été avance

 

Des fleurs, des lieux, des chats, des choses…

Hier, à la plage :

1-P1440033

1-P1440024

Je n’aime pas les cactus, parce que je n’aime pas les plantes qu’on ne peut pas toucher sans risquer de se trouer la peau. J’ai même des problèmes avec les roses. Mais il faut bien avouer que ces plantes rébarbatives et même un tant soit peu agressives nous donnent des fleurs toujours somptueuses…

42-P1430780

… et appréciées des insectes :

41-P1430781

Au bout du tuyau d’évacuation des eaux de cuisine, j’avais planté un petit Vitex agnus-castus (gattilier – en grec λυγαριά ) trouvé déraciné et mourant de soif. Il grandit et apprécie mes eaux sales (le gattilier ne pousse que dans les zones à la fois chaudes et pourvues en eau)…L’odeur du feuillage à peine frôlé et des fleurs pas encore ouvertes en est parfaitement indescriptible, c’est un parfum vraiment étrange, à la fois musqué et camphré, une odeur très « dure », mais extrêmement caractéristique de l’été grec.

43-P1430784 44-P1430785

Les citadins ignorent parfois ce que deviennent les vieux artichauts fleuris:

39-P1430778

Encore une  fleur, qui illumine ce bout de champ desséché

40-P1430774

Cette cétoine dorée s’en met plein la boîte à ragoût, du coup quel mélange de couleurs  :

37-P1430777

La Hoya carnosa est de loin la plante grimpante la plus bizarre que j’aie jamais vue. A mon arrivée, je croyais que c’était une dinguerie de la mère de mon proprio, qui avait mis des fleurs en plastique !

55-P1430814

Juste avant l’éclosion : ça s’ouvre un peu comme une lettre à rabats ou comme une boîte !!

58-P1430811

59-P1430809

Pffffffffff, ma coriandre a tellement de mal à pousser, je ne comprends pas pourquoi ! J’aurai vraiment tout essayé.

56-P1430815

Petite promenade au verger de citronniers :

35-P1430770 34-P1430769

27-P1430759 29-P1430761

Les dégâts de la dernière tempête de vent

28-P1430760

Que de beaux citrons ! J’ai beau les ramasser, je n’en viens pas à bout !

26-P1430758

Et voilà ce que je fais avec les citrons ramassés par terre : au faitout (ah, mon faitout Cousances ! Un achat « fou » en son temps, mais je l’ai depuis 35 ans ! A part ça, quasi insoulevable quand il est plein !!), avec un peu de sucre brun, et un peu d’eau. J’y mets tout, le zeste, les pépins, je cuis jusqu’à ce que ça devienne pâteux, et c’est très bon…

57-P1430816

Fotia a définitivement élu domicile estival dans ce verger (avec Bob, Mikri et quelques autres), et dès qu’on entre, elle arrive toute tendre, miaulante. Avec Bouzouki fou et Bizule, c’est une de mes lécheuses de figure.

22-P1430745

A Feggari, qui aime les tricolores, je dédie ma Fotia :

25-P1430757 30-P1430763 33-P1430768 24-P1430755

31-P1430764

36-P1430772

A propos de caroubier : malgré la casse, cela reste un endroit merveilleux d’ombre, de cigales, de feuillage agité par le vent, c’est MON arbre (même s’il est sur le terrain du voisin), et le hamac est toujours au frais les jours où je ne vais pas à la plage (comme aujourd’hui : j’ai mis du Frontline sur Alithia qui était absolument couverte de puces, et elle ne doit pas se mouiller pendant au moins un jour)

21-P1430737

On voit en arrière l’énorme tronc d’un des arbres de ce caroubier géant, cassé par la tempête :

12-P1430724

Et depuis le hamac, le spectacle réjouissant de ces trois chats amicaux (entre eux – moi, pas question de me laisser approcher, je dois donc me contenter de les photographier de loin)

19-P1430733 18-P1430732

16-P1430730 14-P1430728

13-P1430727 17-P1430731

15-P1430729

 

Je remplis chaque jour les baquets et les seaux, mais aussi l’arrosoir, qui est un abreuvoir à chats très apprécié de mes felis silvestris catus. Ici, Fotia au comptoir :

45-P1430790

Quelques chats accablés par la chaleur…

Lustucrute :

46-P1430788

Vincent :

07-P1430705

Marcel :

47-P1430794

François :

05-P1430699

Gingembre :

53-P1430807

Mikroulette, dans la chambre aux couleurs estivales, avec mon symbiote immobile au pied du lit : belle bête, silencieuse en plus !

48-P1430797

Ah, que j’aime ma petite fontaine solaire, qui glougloute toute la journée : rien que le son que cette eau me donne une sensation de fraîcheur… Et l’eau y est toujours fraîche, les chats adorent boire directement sur le petit jet :

06-P1430701

La Féroce, pendant sa sieste suspendue dans le jasmin (je suis toute attendrie par ses tétons…) :

50-P1430802

Des chatons :

52-P1430804

Cela semble tellement confortable :

03-P1430694

Si le petit rose champagne est aussi solitaire, c’est qu’il est malade. Heureusement, il se laisse coincer un peu plus facilement que les autres, et j’ai donc pu commencer à lui donner de l’Augmentin en sirop, 0,5ml 2Xjour à la pipette. Il se laisse faire et ne recrache pas tout. Mais voilà, c’est la période du sevrage, les petits ne sont plus protégés par les anti-corps du lait maternel, et c’est le moment où ils meurent en un jour : le matin, ils jouent et font les fous, le soir ils sont dead… Il faut agir très très vite dans ces cas-là.

04-P1430697

Ha, le dos de maman Féroce, encore et toujours…

08-P1430706 09-P1430708

Alithia a chaud également :

49-P1430799

La Grande Noire à tête de chien-loup… à l’horizon, bien sûr. Mais je trouvais rigolo cette suite d’oreilles…

02-P1430692

01-P1430691

Siestou solitaire :

11-P1430720

Les chatons d’Athéna ont de très beaux yeux, et je me demande si ce n’est pas la couleur définitive !

10-P1430717

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8 thoughts on “L’été avance

  1. Joli album de photos… plantes bizarres et chats attendrissants. J’espère qu’ils s’en sortiront, les petits derniers… et surtout que leur mère ne se fera pas « reprendre » dès le nez dehors ;o(

  2. Magnifiques photos …comme toujours ! Quelle atmosphère ! Il est vrai qu’ici à Marseille et les environs on a la même lumière (ou presque), mais étant en ville je ne vois pas les fleurs, la nature…
    Les chats :J’espère que le petit rose va vite se rétablir !….et que les autres ne vont pas tomber malades…..Ca doit être horrible de les retrouver morts….Lui, il va sans doute rester apprivoisé du coup, non ?
    Merci encore ! Plein d’amitié,
    Catherine

  3. @ Catherine : non la lumière de Marseille n’est pas celle de Cyclades, surtout du groupe qui entoure Delos… mais Marseille c’est bien aussi, j’adore cette ville !
    @ Sylvie : quel boulot toutes ces belles photos ! elle est belle la famille Grande Noire et ses oreilles batman, et merci pour la multicolore et somptueuse Fotia (la tache noire sur le nez !). Chatrose : tiens bon !

  4. marseille : j’ai vécu à la cité du fada, c’est très exactement là, dans l’immeuble et sur/depuis le toit, qu’il me semble avoir pigé ce que signifiait « beauté ». question lumière, je suis pas sûre d’aimer celle de l’été grec sur les plantes, les rochers, trop zénithale en somme, et blanche. mais les bleus, aïe les bleus, c’est vrai les bleus – et ces bleus-là, pas à l’âme mais du ciel et de la mer, ces bleus-là, on ne les voit que par là autour du nombril du monde ;-))…

    en ce moment, faut pas m’en vouloir, j’ai l’humeur tellement zarbi que je ne me sens vraiment bien qu’en masque et tuba sous l’eau, à regarder par en-dessous la surface moirée des vagues.

    mais ce qui me plombe vraiment le moral, là tout de suite, c’est l’oreille de Léa. ça pue infernalement, c’est moche à pleurer, je suis pas sûre qu’elle ait mal, mais ça la gêne beaucoup, et ça me TUE de penser que je devrais faire euthanasier cette chatte somptueuse à cause de ça.

  5. Oui les bleus !!!….Je ne suis jamais allée en Grèce (je sais : c’est impardonnable !!!) mais j’imagine que les bleus sont encore plus éblouissants qu’ici….à part, c’est vrai, en été quand tout est blanc à cause de la lumière en milieu de journée.
    La « maison du Fada » j’adore, contrairement à beaucoup de gens ici qui la trouvent horrible…Il y a eu une superbe expo sur « Le Corbusier et le Brutalisme » il y a quelques mois.
    Pauvre Léa…..Je suppose que vous faites tout ce qui est possible….Je partage votre détresse devant cette saleté qui la ronge….
    Profitez bien de la mer ! Vous devez avoir des plages de rêve quasi désertes !!!!!

  6. je viens de passer auprès de vous de bons moments… de belles photos… Et voilà, champagne est malade..j’espère qu’il va guérir.. et votre pauvre Léa… encore un gros chagrin… je vous embrasse Anne-Marie

  7. Quel plaisir de voir toutes ces belles photos, plantes, paysages, chats.
    Fotia est superbe, les noirauds aux yeux bleus aussi,c’est possible que ce soit la couleur définitive.
    Petit Champagne je souhaite très fort que tu te rétablisses.Léa, si tu ne souffre pas, tu as encore quelques beaux moments à passer dans le petit paradis de Sylvie.
    J’allais oublier. j’adore les photos des amoureux aux queues croisées…
    Ce qui me manque, c’est le chant des cigales, la chaleur et les bleus de la mer et du ciel, bref, tout.Heureusement que je vais aller dans la famille cet été et je profiterai de nourrir et photographier les chats que je croise.La plupart ont l’air en forme, j’en ai déjà vu avec collier, et d’autres avec l’entaille à l’oreille qui signale qu’ils sont castrés/ stérilisés. Evolution discrète mais concrète des mentalités.
    J’aime aussi bcp Marseille et la maison du fada dont la conception est géniale.
    Bel été Sylvie,courage, je ne vous oublie pas!

  8. très belles anecdotes et superbes photos……whouhhh les yeux bleus des chatons!!!!! blog très très sympa, je découvre agréablement petit à petit et vais tout regardé!!!!!

Laisser un commentaire