Au hasard de ma page d’actualités sur Fesse de Bouc

Le passage de cet empoisonneur ici, dans la vie de mes bêtes et la mienne, dans la paix de cette maison, m’a bouleversée profondément. Et durablement.

ΟΡΣΕ, ΣΩΤΗΡΗ !

ΟΡΣΕ, ΣΩΤΗΡΗ !

C’est dimanche, un dimanche humide, lourd, nuageux, avec des éclaboussures de soleil brûlant. Beaufort 0, c’est dire si c’est calme. J’aurais envie d’aller nager, me laver de cette rage et de ce chagrin et de cette angoisse, mais je n’ose pas quitter la maison. Alithia est à l’attache.

Alithia attachée, avec son petit biscuit

Alithia attachée, avec son petit biscuit

Cette partie-là, il l’a gagnée.

Dans cette sorte de déprime glauque qui me colle à la tête et aux doigts, envie de rien faire, rien penser – en fait envie de me recoucher. Alors, quand même, je vais aux nouvelles sur Fesse de Bouc. Dans la page d’actualités : que mettent mes zamiEs du réseau, en ce jour de super lune à éclipse ? De jolies photos, et même de très belles, des images d’abattage rituel de moutons terrifiés, des niouzes grecques, des chats marrants.

D’ailleurs, à propos de chat marrant :

Louis-Rose et le sac de graines

Louis-Rose et le sac de graines

Et je tombe là-dessus :

Voilà.

Lors, j’ai vu qu’il restait encor
Du monde et du beau mond’ sur terre,
Et j’ai pleuré, le cul par terre,
Toutes les larmes de mon corps

Merci à toutes celles et tous ceux qui prennent soin de moi ces jours. J’ai commencé à préparer un petit dossier sur ce mal grec, l’empoisonnement des bêtes (et franchement, en France, vous êtes très très loin de nous valoir de ce point de vue) : articles de journaux, que je résume en quelques mots, et, grâce à mes connaissances du ΦΕΚ (le J.O. de la Grèce), j’ai même retrouvé les textes de loi sur toutes les questions qui concernent les bêtes, et en particulier la loi sur la violence (torture, empoisonnement, etc.). Mais j’attends aussi d’avoir fait mon dazibao mural, histoire d’illustrer le post.

N’oubliez pas la lune cette nuit (mais ce sera très très tard, voire terriblement tôt demain…)

12 thoughts on “Au hasard de ma page d’actualités sur Fesse de Bouc

  1. Je suis aussi horrifiée et tellement impuissante à t’aider, à te soutenir, parce que tous les mots du monde ne peuvent pas enlever cette ignominie, ne peuvent pas faire revenir ce qui n’est plus…
    Je comprends ta peur, ta crainte de t’éloigner…
    Et je comprends que ce nouveau coup dur ne va rien arranger à l’affaire… L’amour des animaux, de la vie, ce n’est pas universel (même si c’est très répandu), malheureusement…
    Je n’ai aucune solution… si ce n’est qu’aller lui parler, le convertir serait peut-être le mieux… Tu n’as pas beaucoup de latitude quant aux représailles… Essaie donc peut-être le tout opposé… Si tu te le mets dans la poche, c’est le calme revenu à longue échéance… (je dis ça mais je ne connais pas le bonhomme… peut-être est-ce impossible… ça arrive…).
    Faute de solutions, je te serre très fort dans mes bras et te console à distance… Si j’avais de l’argent -juste de l’argent-, je serais déjà près de toi à t’aider, je ferais livrer des tonnes de bonnes choses et du confort, j’officialiserais ton refuge et je te protégerais du mal… Je crois que je vais racheter des petites choses à gratter… on ne sait jamais… ce serait tellement bien de t’assurer l’aisance pour toujours…
    Je t’embrasse de tout mon coeur.

    • si c’est bien le mec auquel je pense, il n’y a rien à faire d’autre que la contre-menace. ce qui est pénible (en dehors du fait qu’il m’a tué horriblement mon beau Bob si charmeur et si énergique, et marrant), c’est que je dois avoir peur aujourd’hui, mais aussi dans un mois, et même dans un an. chaque jour, je devrai y penser. ça, c’est dur.

  2. Comme Brigitte, et tant d’autres personnes, je me sens impuissante…possible de marquer quelque peu ton territoire ?..grillage..juste pour signaler que ce lâche assassin a quand même violé une propriété privée…Rassembler chez toi, autour d’un verre, les forces vives de tes connaissances pour montrer à cet ignoble individu que tu n’es pas seule…que tu ne te laisse pas intimider…je sais que c’est facile à écrire…sur le terrain…plus difficile.. attention à toi quand même …bises à tes greffiers qui peuvent être fiers de leur nounou d’amour !! et nous aussi !!

    • salut popie ! oui oui, j’agis. ça prend du temps, mais j’agis. je ferai un post pour montrer comment j’essaie de décourager ce salopard. mais cette menace me coupe un peu les jambes, j’ai du mal à lutter contre la tristesse et la parano.

  3. Ton article touche… même à distance… en + de Bob, mes amis viennent de m’annoncer la mort de leur « vieille » Fifi, la « gardienne de leur maison » de Pornic… 18 ans, malade mais soignée. Ils vont mal eux aussi, niveau santé mais la perte de leur chatte les rend très douloureux…
    Moi-même me sens douloureuse après avoir essayé de parler des réfugiés dans mon bled, encadrée par des nervis du FN qui, eux, n’en voulaient pas, ce matin, au marché…
    Mais j’ai trouvé ce matin une vidéo dans mes mails, au sujet d’un homme que j’admire et que j’aime… que je rêve de rencontrer : Pepe Mujica, l’ancien président d’Uruguay… ancien guerillero tupamaro… qui a joué un rôle essentiel dans le changement de ce pays qui était la proie d’une droite pure et dure… https://www.youtube.com/watch?v=-n36nM1rgts&feature=em-subs_digest
    En espérant que ça mettra un peu de baume sur nos plaies respectives…

  4. je comprends tes sentiments, ce que tu éprouves, cela m’est arrivé aussi en 2004, pas du poison, du verre pilé, et la chienne qui l’a mangé a survécue, mais a terriblement souffert. C’était surement mon voisin chasseur a qui j’ai un jour fait comprendre qu’il s’occupait mal de ses chèvres, de son chien, il m’en a voulu.
    bon, je vois que tu t’actives et je suis certaine que tu vas pouvoir faire quelque chose de bien si tu cultives un état d’esprit positif et combattant. Le mal qu’on fait est un boomerang qui vous revient toujours, d’une façon ou d’une autre ce type va devoir rendre des comptes. Ceci dit ton espace a quand même bien été violé, il a pénétré chez toi via la chatière, ok, mais une chatière c’est fait pour laisser entrer les chats, pas les gens. De ce point de vue il y a matière aussi à poser plainte non?
    Et je pense que d’aller déposer comme ça du poison tout partout autour d’une maison ça ne doit pas vraiment être permis, imagine il pourrait y avoir des enfants dans les parages d’une maison d’habitation.
    et puis si tu ne dis rien, c’est comme si tu acceptais la chose comme une fatalité, qui ne dit mot consent.
    avance prudemment néanmoins, pas de faux pas.
    je t’envoie de mon côté des énergies positives, protectrices, ça va le faire.

    • non, même en grèce c’est pas permis du tout. et à certains égards, les lois sur les animaux sont plus sévères qu’en france (par exemple les animaux de cirque sont interdits). mais voilà, il y a la loi du silence, un sentiment d’impuissance et de fatalisme terribles, une certaine indifférence aussi. mais bon, j’agis. je ferai un post quand j’aurai fini mon bunker anti-empoisonneur.

  5. Entouré de chasseurs et d’empoisonneurs je comprends votre rage et votre chagrin …. je ne sais pas qui ici fait du mal à mes 4 pattes …. mais je me suis soulagée sur les pneus de leurs 4X4 … c’est idiot, sûrement, mais cela m’a fait du bien !!! je vous embrasse, K’ress et tendresse à vos boules de poils …. une particulière à Gracieux Nipponnais ( j’adore ce nom :) )

    • et quelques clous malencontreusement coincés dans les rainures de leur pneus ?
      oui, gracieux nipponais est très gracieux et plutôt nipponais, c’est pour ça que ça lui va si bien ;-)) mais c’est aussi un chat un peu trop malingre, pas pétant la santé, qui vit dehors dès que le temps le permet (et il le permet beaucoup). je ne sais pas trop quoi redouter avec lui, je me contente de croiser les doigts…

Laisser un commentaire