ΑΝΟΙΞH – ANIXI – PRINTEMPS

Bon, là je crois qu’on peut dire : « On y est ». Et même un printemps un peu avancé : comme il a peu plu cet hiver, les vagues d’oxalis pes caprae qui d’ordinaire couvrent tout, au détriment de tout le reste de la flore, de leur vert pétard et de leur jaune citron étaient cette année bien mollachues, et ce soleil de fin mars début avril suffisant pour les dessécher avec un mois d’avance. Les grillons nocturnes crissent déjà, en harmonie avec mes acouphènes, et je viens d’entendre une cigale. La glycine de mon amie de l’île en face est somptueuse, et les fleurs de mimosa par ici commencent à sécher après leurs petites explosions individuelles en faisceaux poudreux. Et, ô luxe incroyable, il me reste du bois pour l’année prochaine.

J’ai continué les stérilisations, et j’en suis à 10 chattes et chats de dedans : Azalée, Giroflée, Louis-Grise, la petite tricolore à la patte cassée, la petite noire à bout de la queue cassée, P’tit Loustic, Clotaire, Monostou, un rouquin et un noir. 55€ la femelle, 32,50€ le mâle – et un bout d’oreille en moins. Mais, quant aux chats qui vivent plus ou moins dedans, j’en ai encore pas mal à faire, en particulier les 3 Louis mâles et les 3 crevettes, enfants de la FEROCE que je dois aussi absolument faire stériliser, je dois trouver un truc pour la coincer cette garce qui m’en a fait 7 l’année dernière… Et c’est sans parler des chats de dehors.

Cette année a été une année calamiteuse pour les chats, beaucoup sont morts, sans compter les empoisonnés. Rien que cette dernière quinzaine, d’abord mon très beau et majestueux Vincent, et il y a 2 jours ma pauvre petite Momoche. Tous mes vivants ont le rhume : ils éternuent comme des fous, en mettent partout autour, et se passent le virus ou la bactérie à travers leurs éternuements. Je suppose que c’est la forme « soft » du coryza (si c’est le cas, c’est un virus). C’est juste inquiétant pour des chats affaiblis comme Teddy. J’ai mis les 3 crevettes sous Vibramycine, Teddy sous Baytril et je verrai bien si ça s’arrange un peu.  Mais je devrais le faire pour toutes et tous : simplement impossible.

Quant au nouvel arrivé cet hiver, Dias le siamois, il a des problèmes de locomotion, suffisamment inquiétants pour que je l’amène chez le véto – qui suppose qu’il a été mordu dans le dos ! Comme ce chat est totalement inoffensif et pour tout dire asexué, il ne passera pas à la stérilisation et donc restera un fabuleux énorme superbe BBBB (Big Black Balls Boy).

Je ressens l’arrivée de ce printemps comme la sortie d’un long tunnel, même si l’hiver a été nettement plus doux et court que l’an passé. Et les bêtes aussi, qui s’égaillent un peu partout autour de la maison et dans le champ du bas, à roupiller dans l’herbette et au soleil. Et donc quelques images de fleurs et de soleil, pour vous qui semblez encore avoir un pied dans l’hiver, si j’en crois les gazettes.

L’autre jour, Alithia et moi sommes allées à Papouri, avec l’intention de voir des amis qui y habitent. Mais comme ils n’étaient pas là, on en a profité pour prendre le chemin d’Aetos.

P1060213 P1060214 P1060215 P1060216 P1060219 P1060220 P1060223 P1060225 P1060227 P1060228 P1060230 P1060232 P1060233 P1060235 P1060236 P1060237

P1060253P1060254 P1060257 P1060260 P1060238 P1060239 P1060242

Et tout en bas :

P1060245

Et cette remontée fut une course de vitesse avec l’averse, ratée et très essoufflée la course, d’ailleurs…

P1060251

Le soir…

P1060264

C’est bête, mais je suis très fière de mon mimosa, il est somptueux au printemps, même si pas mal de branches cassent à cause du vent du nord qui dévale de la colline (mais pas trop, je suis quand même assez protégée de ces vents redoutables) (et glaciaux).

P1060275 P1060280

Mon amour de P’tit Loustic…

P1060283

On voit bien son bout d’oreille en moins. Mais que ça m’ENERVE cette amputation !!!!

P1060285

L’Est et l’Ouest sur la même image, avec Ermoupoli et Tinos (salut Feggari !) au fond

P1060291

Un autre soir. En fait, c’est tous les soirs comme ça. Pour avoir moi un peu de place sur MON divan, je pose une couverture bien douce sur la table, et c’est bon, ils font mosaïque et pâté, et je peux m’installer avec Alithia et moins de chats juste à côté – il faut ruser…

P1060299

Pour les amateurs/trices d’aloe vera…. Un MONCEAU de belles plantes, parfaitement saines, jeunes, mises à la poubelle du coin. Cela aussi m’énerve, au-delà de toute description. Je trouve même assez monstrueux, un vrai gâchis. Donc évidemment j’en ai récupéré quelques pousses avec un peu de racine, et je vais essayer de les planter ici.

P1060306

Voilà. Bonne journée.

12 thoughts on “ΑΝΟΙΞH – ANIXI – PRINTEMPS

  1. Que ça fait du bien, toutes ces jeunes fleurettes ! ! ! MERCI !

    Bonne journée à toi aussi, Zoz !

    * Pour les stérilisations, bravo ! et bon courage pour toutes celles à venir..

    heu… fais-toi rembourser par le trésorier ;), mais tâche de nous mettre des factures en photos, qu’on puisse les voir sur la cagnotte, ça boostera les dons…

    • note, mettre la facture de bouffe, ça a pas vraiment boosté les dons ;-)))))))))
      pour les stérilisations, à part la féroce qui décidément m’échappera toute la vie (je crois que je vais faire un truc dégueulasse : quand les petits sont encore petits petits, je vais les mettre dans un box de transport et l’attendre… ça sera une stérilisation un peu hard pour elle, mais ça ne coupe pas la lactation, et je ne vois pas comment faire autrement), je suis ok pour les femelles dedans (à part les 2 crevettes, mais elles sont encore trop jeunes, c’était la deuxième portée de la féroce, malades tout le temps, chats d’hiver comme on dit). il me manque par contre les femelles très sauvages de dehors, et beaucoup de mâles dedans et dehors.

    • il sera fait selon ton désir. en ce moment, j’ai un peu de mal, trop de chats malades, quelques morts, ça démotive assez l’appareil photo… en plus, tu n’imagines pas à quel point c’est douloureux de parcourir les photos, et de tomber sur l’un ou l’autre encore là, vivant, au soleil, ou dormant paisiblement.

    • si on me demande quelle saison venir sur l’île, c’est sans aucun doute tout ce qu’on appelle le printemps (une sorte de printemps assez estival, faut avouer, et surtout le mois de mai qui est somptueux et gai – mais la mer est encore très glagla – enfin, pour des frileux), et le tout début de l’automne (en fait septembre est souvent venteux, avec le meltem, et comme le soleil est plus bas, il fait parfois frais, mais octobre, et très souvent novembre…. et la mer a (presque) encore la température du plein été, c’est magnifique). mais les gens qui viennent toujours en août n’ont aucune idée du plat d’épinards fleuris que sont les îles au printemps, aucune !

  2. de très belles photos de fleurs qui donnent envie.. Ici, les chats stérilisés, on leur fait un V coupé sur l’oreille, ce qui n’est pas mieux…. je vous embrasse… PP part la semaine prochaine… Anne-Marie

    • Que cette nature est belle! Ca donne envie de s’y ballader..
      Caresses à mes filleuls et à ceux qui se laissent faire.
      Je vous ferai parvenir une petite aide pour les stérilisations.
      Bisous

      • merci doudou, pour le commentaire et pour l’aide. l’un et l’autre bienvenus, comme toujours. oui, c’est maintenant la période rêvée pour les balades, et pour l’herbier en photos. ça sent bon, on se sent plein d’espoir et de peps. et on se réjouit de l’été, les baignades, les amis qui reviennent telles des hirondelles. et ouf, l’hiver n’a pas été ni trop froid, ni trop long. par contre, très nettement pas assez pluvieux, c’est déjà le stress hydrique, et je dois arroser. mais bon, je ne me plains pas et j’ai mon champ de capucines pour me doper les yeux aussi.

    • mais si anne-marie, c’est mieux, la petite encoche. on peut croire à une petite bagarre, et au moins ça leur laisse le mouchet de poils au sommet de l’oreille, qui fait partie intégrante du charme élégant du chat ! oui, des fleurs et encore des fleurs. et de bonnes odeurs de verdure, de chlorophylle. sauf que cette année, il semblerait, avec le peu de pluie reçue cet hiver, que toute la nature amorce déjà son visage d’été, avec un bon mois d’avance. les oxalis pes caprae sont par exemple déjà cuits, alors que, les années « normales », c’est la 1ère semaine de mai qu’ils commencent à faner. moi aussi je vous embrasse très fort.

  3. Merci pour ce texte printanier et fleuri. Par ici c’est pluie, pluie, pluie… tellement d’eau que j’ai un nouveau récupérateur de 360 l (en forme d’amphore) qui attend au rez de jardin depuis quelques jours pour être enfin mis en place.
    N’oublie pas de faire un signe si la trésorerie s’assèche trop vite hein ?

    Des baisers comme s’il en pleuvait.

    • merci mon zule, je suis jamais contre une pluie de baisers… j’ai corrigé ton a en e, et enlevé ton repentir ;-). merci aussi pour ta proposition en cas d’assèchement, c’est un fait que le niveau est sous la cote perpétuellement ou presque, mais que parfois il frôle dangereusement la cale sèche ! j’espère que de ton côté il ne pleut plus et que tout brille gaiment dans le soleil. et moi je t’envoie un vol de baisers (tu les entends, ils font flap flap flap …?) (oui, c’est ça, ça ressemble à ces oiseaux !)

Laisser un commentaire