Blues de la Reine/tte des chats…

Une vidéo, et quelques images…

Une vision qui me rassure à un point dingue !

Une vision qui me rassure à un point dingue !

 

Les deux "petits Nekosan"

Les deux « petits Nekosan »

 

P1100817

Portails en roseaux, histoire de décourager les oies d'aller boire dans le récipient des chats (et ça marche !)

Portails en roseaux, histoire de décourager les oies d’aller boire dans le récipient des chats (et ça marche !)

 

Loulou et les oies de Marinos

Loulou et les oies de Marinos

 

L'aurore aux doigts de rose

L’aurore aux doigts de rose

 

Le cousin de Nekosan

Le cousin de Nekosan

 

Riri mon mariri

Riri mon mariri

Riri mon mariri

 

Une jeune merle, et je suis furieuse...

Une jeune merle, et je suis furieuse…

 

Une abeille très contente d'avoir trouvé UNE fleur (pour fêter ma convalescence, je me suis offert 2 petits hibiscus)

Une abeille très contente d’avoir trouvé UNE fleur (pour fêter ma convalescence, je me suis offert deux petits hibiscus)

 

mon Magritte à moi

Mon Magritte à moi

 

Dodo l'Alitheia

Dodo, l’Alitheia

 

P1100975

Essai de végétalisation du champ du bas par des succulentes

Essai de végétalisation du champ du bas par des succulentes

 

Pression sociale... Avec Teddy au milieu désormais en pleine forme !

Pression sociale… Avec Teddy au milieu désormais en pleine forme !

 

Ce matin, Zeus parlait en direct à la mer

Ce matin, Zeus parlait seulement à la mer

 

Marinos, 2 de ses vaches, son cheval et son chien, montant sur la colline desséchée, alors que tout devrait être vert pomme fin novembre

Marinos, deux de ses vaches, son cheval et son chien, montant sur la colline desséchée, alors que tout devrait être vert pomme fin novembre

 

Le cousin de Nekosan a à faire avec Picoulet du doigt, qui est devenu un super BBB aux yeux bleus

Le cousin de Nekosan a à faire avec Picoulet du doigt, qui est devenu un super BBB (mais aux beaux yeux bleus)

Une petite (longue) vidéo, monologue un peu bluesy…

 

 

P1050380

20 thoughts on “Blues de la Reine/tte des chats…

  1. Oh, la Reinette, un peu trop bluesy je trouve. Bon, il FAUT que tu trouves quelqu’un pour nourrir tes chats une semaine, même trois jours (et ne t’occupe pas de ce que ça peut coûter) et tu fais un saut de puce sur l’île d’en face, et on régate comme des bêtes. Juste pour prendre un peu de distance, de respiration. Promis ? A part ça, le cousin de Nekosan, chat-lion somptueux. Et Marinos dans les champs, chouette.

    • oui, j’étais terriblement mal. il y a des moments où l’angoisse est insurmontable. et puis comme la vie continue, on en fait une sorte de boule dure au fond des tripes, et on avance quand même, parce que les choix sont peu nombreux.

    • Je passe en coup de vent, les fêtes obligent ! pas de répit à la boutique bien que se soit plus calme que l’année dernière …je garde la vidéo et la regarderai au calme de mon lit . Les photos sont toujours aussi belles …. les chats sont splendides ! les petits roux me font penser à ma Bianca disparue depuis 3 années et que je continue de chercher . Je t’embrasse Zozefine .

      • boutique ? quelle boutique ?
        ah, les petits roux… des chatons 2 roux angora, 2 roux poils ras et la petite tigrée et rousse, seul un a survécu, une rousse poil ras – pour l’instant. affreux. une saloperie de pneumonie, probablement virale car aucun antibiotique ne marche. et une chatte adulte, la belle lustucrute, pourtant solide, baraquée, et très solitaire, en est morte aussi. 5 chats morts en quelques jours de cette pneumonie.
        c’est un supplice les chats disparus. mais les voir morts, c’est la fin de l’espoir. il faut continuer à peut-être pas chercher, mais espérer qu’un jour, en ouvrant ta porte…
        je t’embrasse lysiane, j’espère que cette année 17 te sera agréable et joyeuse

  2. Après avoir visionné ta vidéo j’ai pensé au silence, plus ou moins long qui allait suivre… et qu’il fallait surmonter au plus vite l’embarras, voire le malaise, parce que c’est la moindre des choses de trouver des mots réconfortants. Des mots qui soient un contre-chant à ton blues. Pas facile mais c’est un minimum.
    Il me semble bien que, depuis que l’on se connaît, je ne t’ai jamais vue aborder la morte saison avec enthousiasme. Non ? Cette fois, pour ne rien arranger, tu as dû affronter une crève qui t’a épuisée physiquement et, sans doute, fragilisée psychologiquement. Plus la crevaison, plus ton Riri au plus mal… plus, plus, plus… ça fait beaucoup trop.
    Fegari a plus que raison : fais un break ! mets-toi minable si nécessaire pour trouver une bonne âme qui te relaie quelques jours auprès des bébêtes !

    D’où je parle je ne peux que t’assurer d’une chose : c’est dur mais dis-toi que tu n’es pas seule, pas complètement seule, en tout cas. Tu souffres, le peuple grec souffre… le monde arabe souffre aussi, beaucoup vont continuer à souffrir aux states, en Amérique du sud, en Afrique… à des degrés divers bien sûr mais la souffrance est la souffrance. Tu n’ignores pas que l’Europe, notamment à l’est, n’est pas très accueillante et que la France ressemble de moins en moins à un « pays de rêve et de liberté ». On s’attend au pire, même si tout est relatif.

    Allez, on se fait un p’tit blues together ?

    Big kisses !

    • non, je vois bien que je ne suis pas seule, et parce que je vis dans un pays ravagé où tout le monde est angoissé, et parce que je vous lis, toi et toutes et tous, et que ça me fait du bien. merci zuzule !

  3. J’apprends ici que tu as été malade….Peut-être en as-tu parlé sur Fb où je ne vais que très rarement…Très triste tout ça… Tu dis « un appel au secours » mais que PEUT-ON faire de loin pour te soulager ? J’aimerais beaucoup ….Se sentir si impuissant.e…..Tu as beaucoup d’amis, même éloignés, on pense à toi, c’est précieux !
    Je t’envoie modestement plein de douces pensées, et je t’embrasse. Tiens le coup !

    • la seule chose dont j’ai besoin, objectivement, c’est d’argent. c’est terrible à dire, et lamentable, et humiliant, et répétitif, mais c’est ainsi. c’est l’incertitude liée à l’argent qui m’use terriblement. là, je vais aller chercher mon papier de l’impôt sur la bagnole, je sais que ce sera plus que l’an passé (c’était 240€, déjà monstrueux), et ça m’empêche de dormir la nuit.
      mais chaque mot gentil comme le tien me fait du bien, me donne des forces, et surtout celle de tenir le coup dans ce tunnel interminable.

  4. Beaucoup de silences en effet… On est assez impuissant. On voudrait s’appeler dieu et inverser le cours des choses d’une chiquenaude. Partout dans le monde… sur Syros, à Chrousa, à Standing Rock chez les Sioux, à Alep en Syrie, à St Nazaire où les réfugiés ne reçoivent pas le statut de réfugié de l’Etat…
    Les luttes sont multiples… dans la lutte, on est très seul.
    Tu fais iéch, Syivie.

    • ouais, je fais iéche ;-) !!! mais tu sais trop comment ça marche tout ça, et effectivement, je suis un îlot parmi tant d’autres. ON est des îlots parmi tant d’autres. faisons comme theodorakis, ne renonçons jamais.

  5. Pas simple en effet comme situation, mais nous sommes là, même si on ne peux pas accomplir de miracles malgré notre soutien moral ou ( et) financier.
    Courage, parfois une solution inattendue se présente et vous pourrez prendre ces quelques jours de congé pour refaire le plein d’énergie et de créativité.
    Je vous embrasse et pense bien à vous.
    PS: Superbe mon Teddy au milieu de tous ces copains !

    • oui, ton teddy est magnifique. bon, il est encore vorace, on dirait qu’il rattrape tous ces mois où on lui voyait chaque os, mais il recommence à prendre du bon temps, à dormir dehors. j’ai vraiment l’impression qu’îl sait que c’était moins une, et que je l’ai sauvé. ma seule inquiétude, c’est de ne pas savoir ce qu’il s’est passé.
      sans ton soutien, sans le soutien de tout le monde, c’est simple, je ne serais plus là. donc oui, vous me donnez du courage, la force de m’obstiner à préférer la compassion.

  6. Après avoir visionné hier je ne savais que dire…Je pense les mêmes choses que ce qu’écrit Juléjim.
    Je comprends ta fatigue, ton désarroi mais que puis-je faire?
    Je suppose qu’en plus d’avoir été malade le fait qu’on aborde la mauvaise saison doit te déprimer: beaucoup de personnes ressentent de la tristesse, voir de la déprime en novembre-décembre.
    Il serait bien en effet de pouvoir « déléguer » ne fut-ce qu’une semaine afin de rencontrer des amis. Je ne sais si cela t’est possible, financièrement parlant.
    Je pense à toi et le dis encore: je suis désolée pour ton Riri. Les chats ne sont pas éternels hélas.

    • impossible de laisser les bêtes pour l’instant, mon garde-chats est retourné chez lui. et en cette saison, et dans cette maison foutraque, inconfortable, cracra, je ne vois que lui pour accepter ces conditions de vie. je crois que ce qui me déprime, à part l’angoisse du manque d’argent, c’est cette sensation d’usure totale. 5 ans que j’ai pas bougé d’ici, à nourrir mes chats 2X/jour.
      entre temps, un autre chat est mort, un frère de picoulet du doigt. hier, je l’ai enterré sous le caroubier du haut…

  7. J’ai regardé ta vidéo hier soir en Indonésie avec Christine. Nous avons quitté la luxuriance de la végétation trempée par des seilles de pluie pour te rejoindre dans ton jardin, sur ton île qui bagarre avec le manque d’eau et une sécheresse extrême. Sylvie, quelle tristesse d’apprendre que ta vie est si aride et de te voir si profondément découragée ! Sans parler de ta crève monumentale dans la solitude, alors que les chats attendent tout de toi, sans être en mesure de prendre soin de leur précieuse maîtresse (hum, le terme ne doit pas te plaire). Je comprends ton blues, les inquiétudes et les questions que tu exprimes face à la fragilité, la précarité de l’existence, des projets que l’on peut construire, de la santé, des équilibres de la nature, de la vie de tant de gens abusés, essorés, maltraités, voire martyrisés et tués par des politiques et des économies honteuses. Comment augmenter tes fonds depuis Genève pour que ton quotidien et celui des chats ne soit pas si aléatoire ? As-tu besoin d’un relais, et si jamais sous quelle forme ? Je peux peut-être t’aider. Et un-e remplaçant-e dans ton refuge pour que tu puisses lever le pied, est-ce impossible à dénicher ? Ah l’automne et l’hiver, comme j’aime entendre Aznavour chanter qu’il lui semble que la misère est moins pénible au soleil ! Je t’embrasse.

    • si au moins on avait du soleil ! bon, il a plu, il fait pas trop trop froid, et l’herbe pousse autour de chez moi à vue d’oeil ! ouf, c’est déjà ça. ma chère carmen, une chose que tu peux faire, à part essayer d’augmenter ma « visibilité » à genève (mais comment ? aucune idée) c’est de me dire si tu connais bien les méandres administratifs genevois. je vais essayer de demander mon AVS anticipé (je pourrai dans un an anticiper de 2 ans, c’est 13,5% en moins, mais ça ferait des sous réguliers, ça serait formidable), et savoir à qui m’adresser, cela me serait fort utile !
      mon garde-chats est retourné chez lui, c’est la seule personne au monde qui peut supporter de vivre dans ma baraque à garder 100 chats et une chienne. et de toute façon je le paie, plutôt bien, et j’ai plus les sous depuis 5 ans…
      j’espère que binsang et l’autre chaton vont bien. vous avez trouvé un moyen de la/les débarrasser des puces ? un truc pour éviter de se faire piquer (en tout cas pour moi ça marche assez bien) c’est se mettre de l’HE de citronnelle ou de lavande (mais surtout de citronnelle) sur la peau. j’ai l’impression que les puces détestent ça.
      et je vous envie d’être si loin si beau si là-bas. merci à christine pour les photos sur sa page FB. c’est comme un rêve qu’elle fait partager. c’est bien.

  8. Et les miennes de photos sur Facebook, elles sont pas belles ????? Oui, dès que je suis à Genève, je te donne les infos AVS et t’indique les formulaires que tu dois remplir, et tout et tout. Qui sont les chats qui restent à parrainer, je ne suis pas sûre d’être au clair avec les explications du blog… Merci pour la citronnelle !T’embrasse.

    • rhooooo, la honte, oui, c’est vrai, j’ai pas encore regardé, je vais hic et nunc aller voyager avec toi là-bas ! oh, de chats à parrainer, il y en a des tripotées, tu imagines ! je vais m’y mettre, promis, une petite galerie de photos de filleules et filleuls…

Laisser un commentaire