Année marrante pour toutes et tous !

Moi, j’aimerais que cette année soit marrante. Qu’elle laisse place au rire. Voire à quelques ricanements. Qu’elle fasse sourire souvent. C’est tout le mal que je vous souhaite, ainsi que les choses habituelles, la santé, l’amour et/ou l’affection, l’argent. L’espace et le temps de vivre. Des sens en alerte, la curiosité qui va avec. Au fond des tripes, le désir de justice, d’équité. La compassion dans tous les actes quotidiens.P1170766-001

Depuis la mort de Bizule, qui a laissé un vide terrible, je m’efforce de me lever tous les jours juste avant le lever de soleil, je me fais un café, prends mon Lumix, un journal pour mes fesses et mon matosse à clopes, et monte avec tout mon barda dans les rochers du champ d’en haut en attirant avec moi les chats et la chienne (« psss psss psss », tel est le cri de ralliement), et on va en bande regarder comment ça se passe, côté Est.

P1180025

A force de voir des gens poster sur FB des couchers de soleil somptueux, je me dis que ma part à moi, pendant quelques semaines, les premiers rayons du soleil, ça vaut bien les couchers.

P1180026

Et puis pourquoi les couchers ? C’est la fin de quelque chose, c’est plutôt triste. Un beau lever triomphant, c’est le début d’une journée, et le début du monde aussi. Mais la splendeur est passagère, il suffit de quelques secondes pour que tout change.

P1180029

Les nuages gros joufflus rosissent par en-dessous, puis flamboient, pendant que les ténus tout là-haut très haut restent illuminés mais soudain disparaissent, simplement. Je prends des photos comme une malade, j’attends mon rayon vert. Entre deux photos, mon appareil est au chaud, sous mon pull.

P1180032

Les bêtes autour de moi sont moins contemplatives, elles broutent, dégueulent, broutent, dégueulent. Alitheia va fureter dans les collines, le museau dans les euphorbes épineux, les thyms et les sauges, à la rechercher de quelque lézard au sang chaud : peine perdue, je lui crie, mais elle s’en fout, elle aussi a compris que le but importe peu, ce qui importe c’est le chemin…

P1180033

Le café finit par être tout froid, la rosée mouille chaque brin d’herbe : on voit les petits délicats chats, qui restent sur les rochers, pour ne pas se mouiller les pattes, et les aventureux, qui, malgré cela, partent à la chasse.

P1180034

La plupart du temps, c’est un moment silencieux, juste avant que le soleil n’émerge derrière l’île au loin. Pas de vent, pas d’aboiements, pas de moteur. J’ai toujours un étrange sentiment de victoire lorsque, en un instant, je reçois la caresse des premiers rayons. Aussi de lever de rideau.

P1180036

En général, la splendeur s’efface très vite, le vent se lève, je commence à frissonner, le café est fini, la clope aussi, et passée l’excitation du sortir avec maman-chats, tout le monde est sagement sur les rochers, à attendre la bouffe. Juste Alitheia, qui n’en a jamais assez.

P1180040

C’est incroyable d’ailleurs que soudain, on en ait assez. Alors là, je me lève, ramasse mon fourbi, porte un chat ou l’autre (aujourd’hui, j’en avais deux dans les bras, Bizounours et Mikroulette) et redescends à la maison, pour le démarrage de la journée : croquettes, pâtée, nettoyages divers, soins, etc.

P1180043

P1180055 P1180039  P1180056

P1180038

P1180045

 

Il y a une dizaine de jours, j’ai fait stériliser Myrto. Cela m’a semblé le bon moment, il faisait encore bien beau, bien chaud, et j’appréhendais de la voir se faire harceler par les mâles alors qu’elle est aveugle. Je l’ai fait faire par le véto habituel, 59€ l’opération, plus je sais pas combien pour la nuit en « clinique »(13 ou 14€). Par sécurité, parce que je sais que c’est un excellent chirugien. Mais, par Tim, un ami anglais qui a aussi plein de chats, j’ai découvert qu’il y a une nouvelle vétérinaire sur l’île. Je lui ai téléphoné : c’est 50€ tout compris (opération + nuit à la « clinique » + antibiotique) et last but not least, elle ne coupe l’oreille du chat qu’à la demande !!!! De plus, elle me fera peut-être un prix si je lui en amène pas mal (genre prix de gros), elle travaille même le dimanche sur RDV au téléphone, elle se déplace à la maison également (c’est la véto de mon voisin Marinos, elle fait toutes les tailles et toutes les espèces). Mais je ne l’ai encore jamais vue, « testée », et je me méfie a priori. Toutefois, je n’ai guère le choix, et donc dès la semaine prochaine, je vais lui amener des chattes et des chats pour cette campagne 2018 de stérilisations. J’aimerais un peu d’aide pratique (trappage, transport), mais je n’ai vraiment pas les réseaux, l’entregent, la démerde des autres associations. Je suis seule, sans aucune assistance. C’est comme ça, et je fais avec (en plus, pour les réseaux, l’entregent, la démerde, il faut être autrement moins sauvage asociale que je ne suis).

Une des chattes de ma belle-soeur et de mon frère, qui vivent en Suisse, a commencé pendant ces fêtes à donner des signes de faiblesse côté reins. Ils l’ont amenée chez une vétérinaire qui, entre autres soins, lui a prescrit du Semintra (pour info, voir ici : https://conseilsveterinaire.com/le-semintra-pour-chat-irc-nouvelle-approche-therapeutique/), et la chatte semble aller mieux. Cela ne guérit pas (ah, les reins de nos vieux chats… J’ai lu qu’il faudrait les faire examiner de ce point de vue dès 7 ou 8 ans, pour dire !) mais du moins cela diminue quelques symptômes et prolonge leurs vies. Cette molécule (le telmisartan) semble vraiment intéressante. Du coup, j’ai regardé en Grèce si cela existait. Pas impossible que cela soit le cas en médecine humaine, mais je n’ai pas pu encore le demander aux vétos (et je me bouffe le foie à l’idée que, si j’avais su il y a quelques mois, j’aurais peut-être pu prolonger la vie de Bizule – mais aussi celle d’Olympe, et de tant d’autres).

Voilà quelques nouvelles. J’espère qu’elles vous trouvent ardentes et ardents de commencer l’année nouvelle, pour de nouvelles aventures. Et j’en profite pour remercier du fond du coeur toutes celles et tous ceux qui parrainent les chats, m’envoient des dons ponctuels, parfois même très substantiels, bonté et générosité qui demeurent vitales pour mon refuge, même si depuis quelques mois je touche ma retraite – malheureusement pas assez conséquente pour redevenir « autonome ».

Et pour finir, la pleine lune de cette nuit, très triturée, mais qui laisse voir à la fois sa rotondité et ses étranges couches de lumière qu’un appareil photo voit mieux que l’oeil. A noter que cette nuit, du 1er au 2 janvier, j’étais sur ma petite falaise, avec pour tout vêtement mes pantoufles et mon pull-de-nuit, et que je n’avais pas froid !

P1180020

Chères amies et chers amis des Chats de Syros, d’Alitheia et de moi, merci encore pour tout, et très très très bonne année !

 

 

 

 

 

18 thoughts on “Année marrante pour toutes et tous !

  1. Bonne nouvelle cette véto, tu nous tiendras au courant.
    Et je suis d’acc avec toi, les levers de soleil sont souvent plus beau que les couchers, surtout sur la mer ici ;-)

    • oui oui, je verrai ça dès demain, aujourd’hui tout est fermé
      je vois qu’on est, avec ana ci-dessous, des amateurs de levers du (vrai) roi !

  2. Arigato Arigato Gracias Mercis Grazie Efaristo Danke…. de tout cela, ces mots, ces photos, ces atmosphères…

    Oui oui oui ! je dis moi aussi que cette année sera marrante, belle, optimiste, chaleureuse, amante, chattesque etc…

    J’aime tant moi aussi voir regarder, arriver le jour, mas plutôt depuis mon lit ces temps…il fait entre moins 8 et 0 le matin….

    T’embrasse tendrement !

    • contente que mes images et mes dires aillent te dénicher bien au fond de ton aire douillette !
      et oui, besoin d’une très bonne année, cette fois ça rigole pas !
      je t’embrasse aussi très fort

  3. Merci beaucoup pour ce moment de poésie accompagné de magnifiques photos de lever et coucher de soleil! Tu m as fait partager ton univers et j ai eu l impression de me retrouver la bas entourée de toutes les puces en train de contempler cette merveilleuse nature! Je te souhaite une merveilleuse année 2018 remplie de bonheur et de joie ! Bisous a toi et a toutes les boules de poil qui sont avec toi!

    • non, aucun coucher justement, juste le lever. c’est mon immense frustration insulaire, vivre aussi loin de la mer (franchement, c’est trop con d’habiter si loin sur une des petites îles des cyclades…), dans cette orientation. mais le fait de décider d’aimer justement le début du jour en cette période si dure sur une île (l’hiver) et non seulement d’aimer cela mais d’y assister change un peu mon humeur hivernale, le plus souvent très noire…

        • c’est toute ma frustration, c’est pour ça que j’insiste : comment trouver une compensation ;-)))))))) ? avec les levers ! mais bon, en été, je râle de manière continue : plus de levers et encore moins de couchers, puisque je devrais me déplacer et que ce sont les heures où je dois nourrir mes bêtes… argh…

  4. Ouah ! Superbes photos, quels levers de soleil !
    Merci pour tout l’amour que tu donnes aux bestioles.
    Et je te souhaite une très bonne année 2018, marrante, et aussi pleine de bonnes surprises et emplie d’émerveillements.
    Caresses aux chats
    Bisous

    • merci pierre. bah, cette chronologie solaire un jour particulier était juste un prétexte pour évoquer quelques moments intérieurs contemplateurs (plus que -tifs). il faut avouer que les ciels d’hiver sont quand même beaucoup plus spectaculaires, intéressants, divers que les cieux d’été, invariablement limpides. le lever de soleil (et son coucher) c’est avant tout les nuages qui l’accompagne ;-)

  5. Les levers de soleil me font toujours penser à ce film – indissociable de sa musique, évidemment.

    EDIT: Ça valait une version de meilleure qualité (et, l’ayant récupéré, je vais pouvoir le revoir).

    • oui, moi aussi, en fait orfeu negro ET le lever de soleil absolument terrifiant dans l’awrence d’arabie ! je jouis de ces levers de soleil hivernaux (mais au fur et à mesure du déplacement de la terre, je les verrai de moins en moins), mais il y a des moments de l’été où ils deviennent assez paniquants et les couchers sont un véritable soulagement !

  6. Bonjour et même bon jour Zozefine.
    Moi aussi je préfère les levers de soleil et il en est de somptueux.
    Je viens seulement de lire le départ de Bizule…. no comment mais je comprends ton humeur.

    Le Semintra: je connais car souvent prescrit ici pour les problèmes rénaux mais ça coûte un pont. Je trouve que c’est même impayable si on a plusieurs chats à traiter.

    • bonjour ! justement, je veux voir en pharmacie si on trouve la molécule en version traitement humain, c’est toujours beaucoup moins cher. (il n’y a qu’à voir la différence de prix entre augmentin et synulox…). même si j’ai pas trop d’illusion : j’ai beaucoup d’hypertension, en théorie je dois prendre 3 trucs différents, et j’ai dû renoncer justement à un médic de ce type pour au moins pouvoir me soigner un minimum.
      bon, à part que l’un finit par le jour et l’autre par la nuit, en principe il n’y a pas de différence entre lever et coucher côté somptuosité, débauche de couleurs. par contre, pour le lever, il faut se…lever (et avant si possible, donc dans la nuit) et sortir dans le froid, glaglater jusqu’à ce que râ vienne caresser les spectateurs… ;-)))))))))))))))

  7. Bonne année Sylvie ! Tu as raison : les fins de … sont teintées de tristesse et les commencements teintés de toutes les possibilités. … bises

Laisser un commentaire