Encore des chats, toujours des chats

Hier, mon post était consacré à l’apéro des chats sous le caroubier. Mais il y en a partout, des chats ! D’ailleurs, au repas du matin ce matin, j’ai constaté que dehors, de nouveaux « chatons » du printemps sont arrivés. Très affamés, très sauvages. Le petit rouquin à bottines blanches, dont j’ai mentionné l’existence l’autre jour, est même entré dans la grande pièce pour littéralement dévorer la pâtée dans les écuelles des chats-du-dedans, sous leur nez. C’est drôle : il y a 2 ou 3 ans, j’avais une population de chats de dehors surtout noire. Cette année, ce sont des rouquins. Et cela signifie aussi qu’il y a beaucoup beaucoup de disparitions – de morts.

Mais les vivants sont bien là…

Mikri, pas souvent là : elle vit surtout dans le verger de Fifis, avec Fotia et quelques autres

P1080406

P1080407

Zim et son frère Zule. Enfants de Cybèle, chatte mi-siamoise. C’est un petit modèle de chatte, mais ces 2 fils sont des chats énormes, très lourds, très massifs. Zim est assez territorial (c’est un des défenseurs de la maison avec Bizounours) et Zule est un tendre perpétuel, du genre à vous enfoncer les griffes jusqu’à la garde quand vous essayez d’enlever la main qui caresse

P1080412

P1080420

Mélissa, ma chatte un peu zinzin, excessivement nerveuse, craintive, réactive à tout, mais en même temps avide de caresses, de papouilles.

P1080425

Fifi. Avec son frère Riri mon mariri, Jean-Gérard et Loulou qui sont aussi frangins, ce sont mes chats de Poseidonia, avec Bizule. Je n’ose pas calculer leur âge, je croise les doigts tous les jours. Mon quatuor de petits mecs, à Poseidonia des spécialistes de la plongée dans la chatière chaque fois que je les surprenais : à quatre à passer en même temps par cette chatière, c’était très sportif.

P1080415

Bizounours… Je ne sais pas combien d’heures il passe par jour pour se nettoyer et se coiffer. Son pelage est toujours absolument impec’, pas une graminée, pas une puce, les poils plumeux et doux, une merveille. La nuit, il dort avec moi, couché sur le bord du lit le long de mon dos, et il ronronne non stop. Et c’est le plus territorial. C’est par excellence le chat qui me fait regretter d’avoir cassé le moule. Léa sa mère, ses trois frères, tous disparus, ne reste que lui de cette si jolie petite troupe familiale.

P1080462

Teddy, quand il est enfin rassasié, sur son habituel petit banc. Pour lui (et pour Bizule), je « dépense » toute une boîte de conserve par jour en plus. Je mélange cette boîte avec un choix de « bonnes » croquettes, et c’est à la demande. C’est à ce prix que j’arrive à le faire survivre malgré son état. Mais je suis plutôt satisfaite : même si ses hanches restent terriblement saillantes, j’ai l’impression qu’il a pris un peu de poids. En tout cas, je le trouve moins léger dans mes mains. Quant à Bizule, c’est plutôt pour le plaisir de lui faire plaisir, car j’ai l’impression que pour elle « ça a donné le tour » !

P1080455

Nekosan. Ses problèmes d’yeux me semblent résolus, il vit bien sa vie, respire normalement. Par contre, il reste petit – probablement du fait de la cortisone que j’ai dû lui injecter toute son enfance, qui, avec l’antibiotique Convenia, semblait la seule solution pour qu’il n’étouffe pas.

P1080454

Ah, on ne présente plus Monostou… (« tout seul » en grec. Je l’avais trouvé tout bébé abandonné sous le caroubier du haut, grand comme un citron, hurlant de faim et de solitude. Alitheia et moi, on a été ses mamans, et lui, c’est le chat le plus tendre, le plus maternel du troupal. Par contre, une faiblesse côté calculs de la vessie, donc surveiller constamment ses pipis)

P1080458

Pendant que je préparais le post d’hier : un petit noir malingre, Zim et le petit tigré DPF…

P1080450

Dehors bal des roses et Zule

P1080451

Une très belle nouvelle : le petit noir et blanc a retrouvé la maison, et le revoili le revoilà avec sa mère indigne : mais il n’est visiblement pas rancunier !

P1080469

Avec Clotilde dans le tamis-hamac

P1080471

L’autre petite mère avec son rejeton survivant

P1080434

Nénette. Une miauleuse quand elle a faim, mais sinon très discrète et toujours de passage…

P1080441

Cela fait désormais plusieurs jours, enfin, plusieurs nuits, que mon Bouzouki Fou dort ainsi, suspendu dans mon petit sac à dos de plage (je suspends mes sacs, seul moyen que j’ai trouvé pour éviter que les chats jouent avec les contenus, voire pissent dessus)

P1080476

P1080474

Monostou passe vraiment des heures à lécher et nettoyer les autres chats. Il est très « maternel », et là, il a choisi Timothée comme « enfant ».

P1080487 P1080488 P1080490

La petite tricolore et la petite rouquine DPF en pleine séance de nettoyage réciproque… Cela a duré un bon quart d’heure !

P1080477 P1080478 P1080480 P1080481 P1080482 P1080484 P1080485

P1080486

Et puis l’autre nuit, j’étais à la salle de bains, et par la fenêtre, sous la vigne, j’entends de petits cris d’oiseau. Bizarre ! En pleine nuit ! Donc je prends ma frontale, je fais le tour de la maison, regarde dans la vigne, rien. Je réalise qu’il y a un hérisson, près d’une petite cuve construite dans le sol que Fifi avait nettoyée pour recueillir son picrate redoutable (ça y est, les raisins sont pressés) et d’où il avait enlevé les morceaux de bois que j’y mets, au cas où un animal tomberait dedans (ma parano quand il pleut). Je regarde dedans, et qu’y vois-je ??? Et là, la mère ne s’est pas mise en boule et j’ai presque eu l’impression qu’elle me remerciait !

La cuve

P1080387

Un bébé hérisson !

P1080385

P1080386

Trop joli, comme disait ma grand-mère !!!

Mais donc, vigilance accrue : j’ai averti Fifis le lendemain, qui a bien vidé les deux cuves après le pressage du raisin, remis les bouts de bois. Et moi, je dois faire attention avec Alitheia, parce que j’ai souvent eu la mauvaise impression qu’elle joue avec les hérissons…

P1080428

P1080432

Voilà ! Lili, ma présidente, a rouvert une page Facebook de parrainages (nouvelle page de parrainages des chats sur FB), mais si cela vous tente de parrainer un chat sans passer par FB, c’est évidemment possible. Et merci encore pour vos partages, aides, dons, parrainages, prêts, commentaires et autres gentillesses et générosités.

 

7 thoughts on “Encore des chats, toujours des chats

  1. ENCORE MERCI !!!! Ils sont si beaux ! Le portrait d’Alithéia est magnifique !!!!!!! Quel regard ! J’ai un gros faible pour elle ! Et je suis SI CONTENTE que le petit noir-et-blanc soit revenu !!!! Il a l’air en forme, il a du bien se débrouiller, non ?
    Plein de bonnes pensées pour toi, Sylvie, et toute ta famille .

    • merci catheriine. mais oui, il semble en forme ! il a quand même disparu pratiquement une semaine. donc il s’est débrouillé, c’est le genre de pensées qui me rassure incroyablement beaucoup je dois dire (pas un jour où je ne me demande pas : et si je tombe malade ? et si je meurs ? etc. pensées hautement stressantes comme tu peux imaginer !). quant à alitheia (toi tu as fait du grec, non ?), la période pas sympa du retour des moutons dans le coin va commencer, je vais devoir recommencer à l’attacher, ça me navre. mais bon, ça me poussera peut-être à me bouger un peu plus, pour la faire se balader.

  2. Je suis très contente pour le petit noir et blanc.
    Ce petit bonhomme est très mignon. A-t’il un nom ?

    On dirait la copie conforme de l’amour de ma vie, mon chat noir et blanc trouvé à Nafplio ainsi que toute sa fratrie, en 2002. J’avais gardé toute la petite famille … mes  » bébés  » !
    Mon Epidaure m’a quitté au mois d’avril … Je reste avec sa soeur Athina, que je vais pouvoir appeler  » Monostou « , puisque la voilà seule avec moi.

    Les chats grecs sont FABULEUX !!!! Ce sont des compagnons  » au delà du réel « .
    Epidaure et sa soeur Isabelle étaient comme mes âmes soeurs. Athina, la seule qui aurait éventuellement survécu si je ne les avais sauvé, est la nouvelle reine de la maison. Je m’accroche à elle comme à du velcro. Je l’adore.

    • ah oui, toi aussi tu as un amour de ta vie ! moi c’était anaïs petittute, noire et blanche, j’ai donc un fort tropisme chats noir et blanc…non, il ou elle n’a pas encore de nom, je ne l’ai encore jamais approchéE à moins de 3 ou 4 mètres, je ne sais même pas si c’est il ou elle. j’ai commencé à lui faire risette, à lui roucouler des douceurs, mais je sens qu’il va y avoir du boulot !!!
      2002… 14 ans… oui, profiter de chaque heure d’athina (en l’occurrence, c’est moni tis au féminin, athina monitis…. monostou te salue (et te ferait un petit tendre léchage d’oreilles s’il le pouvait) ) !!

  3. ça, pour profiter de Athina, je profite de Athina !!!
    Elle se reçoit TOUT l’amour que j’avais pour sa fratrie, dont l’amour inconditionnel pour Epidaure et Isabelle … + le sien. Et ça fait beaucoup !
    Elle a été officiellement désignée : Athina Monotis, son nouveau nom complet.
    Actuellement, elle ronronne, couchée sur mon pied ( contre le chauffage ).
    Tous vos chats sont si jolis ! Mes chats grecques étaient mes tous premiers chats. Ils sont tous été fabuleusement exceptionnels. Je remercie Athina sans fin pour être encore à mes côtés. Elle me semble jeune, à seulement 14 ans.