Des images

Fotia

Fotia

Abou

Abou

Fotia

Fotia

Abou... abousimbel.... avec son ataxie cérébelleuse, il ne marche pas. il roule, il cavale, il tangue, fait des embardées, des lacets, il pilonne, fait des voltiges en avant, en arrière, tombe, se relève, s'obstine et s'entête, je ne connais aucun chat aussi têtu qu'abousimbel ! alors à force de se déplacer comme un navire en pleine tempête, il a fini par en avoir le corps tout rond, comme une coque de bateau

Abou… Abousimbel…. avec son ataxie cérébelleuse, il ne marche pas. il roule, il cavale, il tangue, fait des embardées, des lacets, il pilonne, fait des voltiges en avant, en arrière, tombe, se relève, s’obstine et s’entête, je ne connais aucun chat aussi têtu qu’Abousimbel ! Alors à force de se déplacer comme un navire en pleine tempête, il a fini par en avoir le corps tout rond, comme une coque de bateau..

Sébastianos mon Picotin

Sébastianos mon Picotin

Un BBB rose

Un BBB rose

Chrysos

Chrysos

Faisons moitié-moitié

Faisons moitié-moitié

Chienne de chasse...aux insectes - ou à rien, juste pour le plaisir de la pose

Chienne de chasse…aux insectes – ou à rien, juste pour le plaisir de la pose

La saison des oies...

La saison des oies…

...enfin des oeufs, cette fois à 1m de l'entrée, un endroit pas mal il faut dire, à l'abri et é l'ombre

…enfin des oeufs, cette fois à 1m de l’entrée, un endroit pas mal il faut dire, à l’abri et à l’ombre

...à donner à qui en veut !

…à donner à qui en veut !

Héhéhé, le voleur de krataku va frapper !

Héhéhé, le voleur de krataku va frapper !

Le canard de Barbarie est enfin arrivé jusqu'ici (il traîne dans le coin depuis décembre 2018), mais je dois l'en chasser...Il terrifie mes oies.

Le canard de Barbarie est enfin arrivé jusqu’ici (il traîne dans le coin depuis décembre 2018), mais je dois l’en chasser…Il terrifie mes oies…

...que j'aime tendrement (à nouveau la période où je peux caresser comme un chat et porter Martina l'oie blanche)

…que j’aime tendrement (à nouveau la période où je peux caresser comme un chat et porter Martina l’oie blanche)

Beaux pigeons

Beaux pigeons

P1030948

P1030943

Nan, je veux pas venir !

« Nan, je veux pas venir ! »

Il a plu 6,3mm (même pas la largeur d'un ongle) depuis début mars. Rien ne pousse et ce qui fut mon champ de capucine n'est qu'un désert assoiffé. Par contre, elles se naturalisent un peu partout...

Il a plu 6,3mm (même pas la largeur d’un ongle) depuis début mars. Rien ne pousse et ce qui fut mon champ de capucines n’est qu’un désert assoiffé. Par contre, elles se naturalisent un peu partout…

Des fleurs, des couleurs, quand même un peu…

P1040220

P1040440

P1040204

P1040201

Et même de quoi faire un bouquet

Et même de quoi faire un bouquet

Retour d'un peu tout le monde, des araignées aussi, avec un art des tensions de matériau toujours génial !

Retour d’un peu tout le monde, des araignées aussi, avec un art des tensions de matériau toujours génial !

P1030995

A comparer avec le non-art humain...

A comparer avec le non-art humain…

On ne se moque pas !

On ne se moque pas !

"Ma première toile"

« Ma première toile »

Alitheia, Miquette et Mamalasca

Alitheia, Miquette et Mamalasca

MON lit...

MON lit…

Un champ de muscaris

Un champ de muscaris

"Le pré de l’Asphodèle ou prairie de l’Asphodèle est un lieu des Enfers. C’est l’endroit où séjournent la plupart des fantômes des morts, qui y mènent une existence in-substantielle et sans objet. Ce sont les âmes qui n'ont commis ni crime, ni action vertueuse qui y séjournent"

« Le pré de l’Asphodèle ou prairie de l’Asphodèle est un lieu des Enfers. C’est l’endroit où séjournent la plupart des fantômes des morts, qui y mènent une existence in-substantielle et sans objet. Ce sont les âmes qui n’ont commis ni crime, ni action vertueuse qui y séjournent »

Moutons et Asphodèles...

Moutons et Asphodèles…

Grâce à Ghiorgos, j'ai découvert, à quelques minutes de chez moi en voiture (à Ano Manna) le maraîcher bio Yannis, et c'est aussi là mon unique et plus précieux moment de socialisation hebdomadaire, les samedis, qui me permet de revoir des visages connus et amis, et même de faire connaissance avec de nouvelles personnes. Sans parler du goùt exquis des carottes (à condition de ne pas entendre leurs cris...SeulEs les veggies peuvent comprendre)

Grâce à Ghiorgos, j’ai découvert, à quelques minutes de chez moi en voiture (à Ano Manna) le maraîcher bio Yannis, et c’est aussi là mon unique et plus précieux moment de socialisation hebdomadaire, les samedis, qui me permet de revoir des visages connus et amis, et même de faire connaissance avec de nouvelles personnes. Sans parler du goùt exquis des carottes (à condition de ne pas entendre leurs cris…SeulEs les veggies peuvent comprendre)

P1040244

Le mur séparant le champ bio de la propriété du voisin est couvert par une sublime glycine, tellement odorante. Hier j'ai lu qu'é Paris, a été sciée à la hauteur de trottoir une glycine de 150 ans, j'en ai quais vomi de colère... Je pense que je vais arrêter de m'intéresser aux infos, parce que je ne décolère plus jamais, et je crois que c'est mauvais pour mon karma...

Le mur séparant le champ bio de la propriété du voisin est couvert par une sublime glycine, tellement odorante ! Hier, j’ai lu qu’à Paris, a été sciée à hauteur de trottoir une glycine de 150 ans, j’en ai quasi vomi de colère… Je pense que je vais arrêter de m’intéresser aux infos, parce que je ne décolère plus jamais, et je crois que c’est mauvais pour mon karma…

Pouêt ! Blêêê ! fait Sébastianos

Pouêt ! Blêêê ! fait Sébastianos

6 thoughts on “Des images

  1. Ah super pour toi ce petit marché ! Quel bonheur !

    … Quant à TON lit… Quand je pense que mes 3 chats m’empêchent de dormir peinarde… mais comment fais-fu ? Je crois que je me coucherais par terre ! ! !

    • pas cette année, mais ça m’est arrivé de dormir dans mon sac de couchage sur le lit à côté…sans compter que roudi ronfle comme un tracteur, moi qui devrais jouir quand même de quelques avantages de mon célibat, ben non, pas de mec mais un gros chien qui ronfle… hahahaha

  2. M.A.G.N.I.F.Q.U.E ! Photos et commentaires. Comme dab’ !
    Raaaah ! Paris ! Et ses conneries en barre… A commencer par tous ces inconscients du virus qui se tapent des fiestas du week-end histoire de renvoyer aux calendes, même pas grecques, le moment où tout le monde pourra enfin re-vivre à peu près normalement.
    Cela dit, être en colère est devenu un luxe à côté de celles et ceux qui comatent, sur le ventre, intubés dans un service de réa, dans un hosto saturé.

    Merci pour ce billet dont la beauté régénère en faisant un bien fou.

  3. Magnifique texte, magnifiques photos, des mots qui sont les tiens, beaux et denses, à ta hauteur ! J’adore ce que tu fais ! Ecris, édite, on t’attend !

  4. Je ne peux que répéter : MAGNIFIQUES photos !!!! Tous tes compagnons sont dans une belle forme ! Ta toile d’araignée : je n’avais jamais vu la façon dont c’est fait, incroyable !
    L’abattage de cette glycine à Montmartre m’a révulsée, scandalisée, moi aussi ! Quels abrutis !!!!! pas de mots !
    La nature est superbe chez toi en ce moment, et ce petit marché , quelle chance ! Et puis ça doit te faire du bien de voir des gens, bavarder, non ?
    Bonne nuit !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *