Un printemps de confinement / de confinée

C’est simple, en UNE image, un état d’esprit somme toute probablement banal, en cette période…

IMG_1840(1)

Ambiance. Tout est dit, a été dit, sera dit sur la bestiole. Vous avez remarqué ? Elle est représentée comme une sorte d’orange moisie piquée de clous de girofle peints en rouge…

Capture

Etant donné les caractéristiques biologiques du bestiau (sur tout ce qu’il attaque, donc pas que les poumons, et en l’état actuel des connaissances, un très long article mais très passionnant : Cœur, Rein, Cerveau : le coronavirus ne s’attaque pas qu’aux poumons) et le fait qu’au rythme des contaminations et immunisations (hypothétiques), on est vraiment très très loin de l’immunité collective (en France, 5 ou 6% de la population a été touchée alors qu’il faudrait 70% pour commencer à parler d’immunité collective… Et en Grèce, la bonne élève de l’UE en matière de prévention, c’est beaucoup beaucoup moins), je sens qu’on va vivre la peur au ventre en allant faire ses courses, et à rester cloîtréEs le reste du temps, pendant encore longtemps, très longtemps – parce que perso, je n’ai absolument pas envie de le choper, ce Covid-19 et donc pas du tout envie de jouer les risque-tout. Donc, pour les malades, les vieux, et les malades vieux, on reste à la maison, on sort avec un masque et on se lave les mains jusqu’à la saint-glinglin et jusqu’à ce qu’on nous sorte un traitement et/ou un vaccin.

Et, signe des temps, sur l’asphalte, ces gants jetés d’une voiture, après les courses…

P1260744

Et pour celles et ceux qui semblent avoir bien apprécié les photos dans le précédent post de blog concernant le lexique genevois de 1852, il faut préciser que l’ouvrage, entre autres petites merveilles, inclut aussi cette liste de 1ère importance, reconnaissez-le !! Par contre, on ignore qui est ce « on » …

P1260675

Côté chats, malgré la mort de quelques uns de mes chéris (dont mon très beau et puissant Zim), l’heure est plutôt à la redécouverte des grandes flemmes au soleil, que ce soit dedans ou dehors. Et je ne vois déjà plus pas mal de chats qui ne passent qu’aux heures de repas. Ici, Krasu et Patch dedans, derrière le plexiglas.

P1260786

P1260785

P1260784

P1260774

Bobby ze Blob, qui devient un bien beau chat angora roux et blanc (encore à stériliser, avec ses frères et soeurs)

P1260789

Lipopette, demi-soeur des Andromac, Abousimbel et Amabielle, fille de Tagada Tsointsoin : cette chatte vit toute l’année dehors, comme sa mère. Elle est toujours aussi jolie, gaie, hyperactive…

P1260817

Chats du matin, prenant le soleil – ils peuvent rester très longtemps comme ça, en rang d’oignon sur le petit banc improvisé – pauvre rempart temporaire contre ma bande d’oies, qui adorent venir vers la maison massacrer mes plantes en pot, faire de longs jets de … cacas d’oie, et régurgiter de la boue dans les écuelles d’eau des chats…Sur le banc, de gauche à droite : Miquette Gracieuse, Monostou et Férousse.

P1260912

Une chatte rose, chtigredi, vraiment minuscule, un peu râpée, une petite queue de rat, intouchable, rarement en position de repos, en fait pratiquement toujours sur ses gardes, peut-être malade mais comment vérifier ?, un de ces chats qui viennent typiquement s’installer ici sans jamais jamais me faire confiance, qui savent très bien utiliser les chatières, et qu’en général, je ne peux caresser que le jour où ils sont tellement malades qu’il n’y a plus rien à faire.

P1260932

Alitheia et Roudi, qui ont enfin réussi à se garder un attrape-chats pour eux deux.

P1260861

Mes capucines (vous savez à quel point j’aime ces fleurs !!!) commencent déjà à souffrir de la soif, et c’est bientôt la fin. Ces photos datent d’il y a quelques jours, mais la sécheresse X la chaleur ont un effet délétère ultra rapide sur ces petites merveilles.

P1260930

P1260929

P1260926

P1260919

P1260916

On voit en bas à gauche du grillage à poule : c’est pour retenir cette marée de capucines grimpantes, afin de ne pas les écraser quand je porte des déchets sur le compost…Rhaaaa, le luxe de la profusion capucinesque ! Bon, l’incroyable année où j’ai dû carrément les faucher, et où j’avais des feuilles grandes comme des assiettes à soupe sur des tiges de 50cm de haut est bien loin, par contre elles se naturalisent, et je commence à en trouver dans des endroits où je n’ai pas mis de graines.

P1260914

P1260874

Très belle année pour les callas, beaucoup de fleurs et très très hautes…

P1260747

P1260740

Mon mimosa a beaucoup souffert de cet hiver pénible et venteux. Au cours d’une des tempêtes, son tronc s’est cassé en deux dans le sens de la hauteur, et il serait raisonnable que je le fasse couper, pour qu’il reparte du bas. Mais il était déjà plein de boutons, et je n’ai pas pu faire ça avant la floraison, c’est idiot, mais ça me semblait… cruel ! Donc j’ai sanglé le tronc pour qu’il ne casse pas plus, j’ai posé aussi un étai sur lequel il s’appuie quand le vent le bouscule, et je vais attendre l’automne pour demander à Mark de me le couper sérieusement.

P1260862

En revenant de balade avec les deux chiens, pour une raison mystérieuse (comme quoi, on est toujours à l’affût), mon regard a été attiré par cette splendeur, qui probablement venait de sortir de son cocon (mais peut-être pas, une antenne lui manquait) : accroché à sa tige, il a commencé à ouvrir et fermer lentement ses ailes. J’ai hésité à le porter ailleurs qu’au bord du chemin en plein soleil (c’est un Grand Paon de nuit), et puis, paroles de sagesse : dans le doute, abstiens-toi… Donc je me suis contentée de le photographier.

P1260938

P1260936

P1260933

Sinon, ce très joli coléoptère…dont je n’ai pas trouvé le nom.

P1260712

Encore plein de photos, de couleurs « sous la semelle » ! J’espère que ces quelques images et nouvelles des Chats de Syros vous distraient un instant pendant ce si long confinement…

 

10 thoughts on “Un printemps de confinement / de confinée

  1. Merci pour ces dernières nouvelles… Rien de rassurant en effet avec ce COVID… et tout ce qu’on nous raconte avec : va y avoir des masques… ah non… pour les soignants… débrouillez-vous vous-mêmes… on vous donne un tuto pour mieux les faire au xnormes… Vous ne dépassez pas 4h de port… et après, au lavage : 60° ! (mais 60° ça dure + d’une heure sur ma machine, pas économique du tout)… Et encore, si vous lavez, il faut qu’ils sèchent en moins de 2H ! C’est c’laaaa ouaiiii ! Pis après ah non, faut pas mettre des masques avec couture au milieu, la couture laisse passer les postillons… donc il faut des plis horizontaux… Total, les couturières françaises avaient fait des tonnes de masques avec couture horizontale, v’là que la science nous dit que ça ne va pas. Et puis, allez donc sécher un masque en moins de 2h au bord de l’océan quand le temps est humide dehors, et dedans … si vous n’avez pas de séchoir…
    On se plaît du coup à regarder l’insouciance des chats… parce qu’on en a marre de se mettre la rate au court-bouillon sur les réseaux sociaux…
    Et toi, tu as des capucines… Moi, j’ai les iris plantés dans la plate-bande de l’entrée par feu l’ancienne voisine… Le forsythia a fleuri… et les pins du devant empêchent définitivement toute végétation de pousser, toute lumière d’entrer les jours comme aujourd’hui où le soleil est absent du ciel. J’ai de faux coquelicots sur mon rebord de fenêtre… les marguerites que j’avais étant devenues pisseuses avec les intempéries, je les ai jetées…
    Bon, aujourd’hui est un jour « sans »… avec marché (entre des grilles… il y a des grilles partout… pour nous empêcher d’aller sur le chemin des douaniers, pour contenir la file d’attente pour accéder au marché, pour nous empêcher d’accéder aux plages… cette privation de liberté ostentatoire (on le sait, que c’est interdit… mais bon, il faut nous le symboliser… et puis de toutes façons, il y aura toujours des gens qui passeront coûte que coûte)… du coup, moi j’évite le bord de mer… je vais là où il n’y a pas de barrière… sur le bitume. Je cherche des prétexte pour marcher un peu… marre de tourner en rond autour du pâté de maisons ou du centre commercial. L’autre, le seul échange (non monétarisé) que j’ai eu, c’était avec deux SDF qui sont toujours au centre commercial le week-end en général. Deux petits jeunes plutôt sympas, abîmés par la galère et l’alcool… ACAB tatoué sur le bras… Je leur ai filé un bifton en leur conseillant de s’acheter de la bouffe plutôt que de l’alcool -car j’ai un pote alcoolo à qui on vient de découvrir un début de cancer du foie-… Hier, j’ai rencontré une militante du Mouvement de la Paix… plus âgée que moi, énervée que les Français soient si « mous du genou » et respectent autant les interdictions… Elle pose ses slogans contestataires dans son entrée et ils restent quelques jours collés… C’est bien. Il est question de faire un 1er mai de manifestation derrière ses fenêtres, ou avec calicots accrochés à ses fenêtres… mais bon sang, moi, dans mon trou, cachée par les pins… qui pourrait lire mes trucs ? Mes voisins de derrière, oui… qui sont racistes et d’extrême-droite…
    Bon, ben voilà, c’était ma rubrique de confinée nazairienne…

  2. Moi je trouve que la représentation de « la bestiole  » c’est pas loin … d’une couronne mortuaire. Ou bien c’est moi qui… ???
    Le plus terrible c’est à quel point ça surligne les inégalités sur la planète.
    Et si « le monde d’après » devait ressembler au « monde d’avant » ? brrrrr…
    :-((

    Heureusement, tes photos seront toujours aussi belles ma Reine !

    • ah oui, la couronne mortuaire, mais aussi la mine sous-marine, et le poisson diodon…
      évidemment qu’après ça sera comme avant, même pire parce que les gens se « rattraperont » de toutes ces horribles frustrations, comme ne pas pouvoir aller au McDo ou à IKEA, voyager pour 20€ la place d’avion pour aller très loin, etc. pas que, mais ça aussi. par contre, beaucoup de gens, beaucoup de vieux en particulier, qui se demandaient comment allait se passer le dernier épisode, ne seront pas là pour râler que cette saison, c’est du chiqué !!!
      et la nature est si contente sans nous …

  3. Hello,

    Contente d’avoir de tes nouvelles et merci pour ces belles photos qui nous font « voyager » ! 🙂

    Tu l’as peut-être remarqué mais le forum Chatmania n’existe plus.
    Très symboliquement il a disparu quelques jours avant que le monde entier ne bascule dans le confinement comme si, lui aussi, il partait se mettre à l’abri.😉
    Il nous aura permis, entre autres, de faire ta connaissance virtuelle et celle de ta tribu.

    Prends bien soin de toi !

    • oh Ulyssane, même si je n’y venais plus (mes problèmes de « tribu » justement m’éloignant un peu des problématiques plus individuelles disons que le forum abordait), il m’a permis également de faire connaissance pas seulement de fans de chats (et de résoudre pas mal de problèmes liés aux chats, et souvent de me rassurer quant à mon état mental ;-) ) mais également d’humainEs vraiment adorables et intéressantEs indépendamment des chats… c’est dire !! alors je suis désolée de cette disparition. effectivement, jolie co-incidence entre cette disparition et le confinement : j’espère que les forumeuses surmontent sans trop de casse cette période dingue. et en particulier toi, qui as tellement souvent fait le lien entre le blog et le forum, et qui m’as aidée à surmonter de bien mauvais moments.
      donc, à mon tour d’espérer que tu prends soin de toi, et de tes bestiaux. et tu sais toujours où me trouver – et réciproquement.
      je t’embrasse très fort