Prière de ne pas rire bêtement.

Parfois, quand le poil feutre jusqu’à devenir une sorte d’armure inconfortable, il n’y a plus que ça à faire !

La belle Léa :

4-P1350783

Avant :

5-P1340802

Après :

1-P1400534

On a fait ça hier. Elle était endormie et je n’ai pas arrêté d’embêter Eleni qui officiait avec la tondeuse : « Mais là, tu es sûre ? Et là aussi ? Tu peux pas au moins sauver ça ? ». J’ai promis à Léa que ça repousserait vite (ce qui est idiot, c’est qu’elle aura retrouvé son beau pelage justement en plein été, quand il fait 35° !), et que je trouverai le temps de la brosser (mais encore faut-il qu’elle se laisse faire…).

 

PS : je viens de terminer une première « campagne de stérilisations » (au sens où jusqu’à présent, si je n’ai jamais cessé de faire stériliser les chats, c’était toujours au coup par coup – cette fois, ce fut avec l’aide de Jacky, systématique, stratégiquement programmé et rondement mené). Au tableau de chasse, 7 mâles super costauds, que des alpha bien agressifs, et 7 femelles, dont 6 enceintes – qui totalisaient 14 embryons : un vrai massacre, mais je n’ai pas le choix, hélas. Je vous raconterai tout ça dès que je serai un peu moins stressée : entre la mort de mon Petit Nouveau adoré dimanche, et les stérilisations depuis mardi, j’ai l’impression d’être passé dans une lessiveuse et essorée nerveusement.

6 thoughts on “Prière de ne pas rire bêtement.

  1. Pauvre choupinette… mais au moins c’est bien fait… Parce que rien de plus disgrâcieux qu’un bout de cuisse arrière ou un tour de coup mal coupés au ciseau, ce qui arrive à la pauvre « Minette » de ma frangine… qui a un maginfique pelage des mêmes teintes à peu près que Petit Nouveau…

    • la choupinette sait très bien y faire, maintenant qu’elle se balade à poil ! elle va de places au soleil à confort de la couverture en polaire, même si son regard reste sévère !

  2. non non, on ne va pas rire – elle est superbe coupe courte incorporation, mais la brave bête doit se sentir à l’aise… d’accord, elle est contrariée, mais dites lui que cela repousse.. et vous aurez le temps de la brosser.. il faudrait commencer maintenant qu’il n’y a plus de noeuds, et d’ici l’été, elle va s’habituer..l’oeil est sévère, là aussi, d’ici quelques jours, elle sera à nouveau caline..les poils sont courts, mais pas rasés comme « savent si bien faire les véto ».. le joli plumeau de la queue est toujours là… Je suis certaine qu’elle est heureuse.. bon courage pour la brosse….. je vous embrasse Anne-Marie

    • en fait, la léa a eu de la chance : il n’a pas fait froid, et j’ai l’impression qu’elle n’a pas du tout été traumatisée par sa coupe. à l’aise, comme vous dites. mais je constate toutefois que la repousse est vraiment lente, et je ne vois pas grande différence entre alors et maintenant. mais promis (à vous et à elle) : je trouverai bien des moments pour la brosser lorsque son magnifique pelage aura repoussé. merci gunera pour votre commentaire.

  3. Oh çà alors, c’est ce que nous avons dû faire à notre chat Garfield qui n’est pas angora pourtant, et ce qui est curieux c’est que ses poils ont tendance à s’emmêler de temps à autre alors que je le brosse de temps en temps… Je vous félicite en tous cas pour votre engagement envers ces petites bêtes, c’est beau ♥

    • léa est très angora, mais elle est loin d’être la seule dans ce cas parmi mes chats. certains chats angora semblent avoir un poil qui s’emmêle moins facilement que d’autres : par exemple les fils de léa, les bizounours, sont eux aussi très angora, mais leur poil est très beau, rarement emmêlé. j’ai l’impression que certains pelages sont plus « gras » que d’autres et s’emmêlent moins. j’ai juste un regret, après la tonte de léa, c’est de ne pas avoir pensé à récupérer les poils, j’imagine que ça aurait fait la joie de plein d’oiseaux faisant leur nid, qui auraient ainsi pris une certaine revanche !

Laisser un commentaire