Météo-sensibilité.

Le soleil, Apollon, sied à l’Ellade insulaire. Les oiseaux chantent, les couleurs aussi, les chats font les fous dans le vent (qui les rend fous), ou se prélassent, Alithia musarde dans le champ du bas, le nez dans les herbes, et je constate que plus je vieillis, plus je deviens météo-sensible. Et à voir ce qui et ceux qui m’entourent, je ne suis pas seule à faire le yoyo avec la lumière. Et justement, en rédigeant cette page de blog, du coin de l’oeil, je vois que les nuages sont de retour…

Petit festival Monostou…

23-P1400731

Monostou est un lécheur de museau. Mais il n’aime pas qu’on lui résiste, comme l’a fait le Gremlin :

   13-P1400702 15-P1400704

14-P1400703   16-P1400705

17-P1400706   18-P1400707

19-P1400710    20-P1400711

 

Vraiment très féroce, le Monostou !

22-P1400714

Houdini se lèche les babines :

12-P1400734

J’ai du mal, en regardant les callas, à ne pas penser aux cornettes des nonnes…

04-P1400791

Encore que…

03-P1400793

01-P1400782

Sur le continent au loin, j’avais une passion : les géraniums, la seule plante que j’ai « collectionnée » systématiquement (et pas les pélargoniums – mais bon, ici, ils sont tellement exubérants qu’on les aime quand même). Surtout les petits fragiles, qui sentent si bon. J’ai souvent essayé d’en ramener de Suisse, mais très peu, à ma grande tristesse, ont survécu. Toutefois, en voilà un qui j’espère me donnera plein de fleurs :

06-P1400695

07-P1400696

Je suis également fana de coriandre, et très frustrée ici, où elle est totalement ignorée. Cela fait des années que j’essaie de planter des graines ramenées de Suisse, mais la coriandre est régulièrement ratiboisée par les escargots et ravagée par la chaleur. L’an passé, j’ai trouvé un truc : je suspends le pot dans un filet. Là, les escargots ne trouvent pas.

05-P1400691

Allez. encore un peu de Monostou :

11-P1400735

Monostou s’essayant à la bipédie :

09-P1400750

Monostou avec Houdini et Lula :

10-P1400746

La belle Léa, alanguie, la tête élégamment posée sur la patte (sisi, ça repousse, mais c’est lent !) :

08-P1400766

 

4 thoughts on “Météo-sensibilité.

  1. marrant, les escargots m’ont bouffé un tas de trucs mais jamais la coriandre, mais c’est vrai que la chaleur ça les fait monter en graine rapidement, mais c’est bon les graines aussi, moulues.
    Marrant aussi ta photo où l’on voit les collines au loin, ça fait vachement penser à certains coins de l’Ardèche méridionale, dont on a causé tout à l’heure ;-)

    • je déteste le goût des graines ! et je suis dingue du goût des feuilles, ce goût de fer. quand j’en ai, j’en mets partout (un peu comme les feuilles de fenugrec) – au grand dam de certains mangeurs qu’un brin de coriandre pollue rédhibitoirement un plat.
      tu trouves toi que ça ressemble à l’ardèche ? en tout cas la flore est différente (bon, à part les oliviers et ce genre de plantes) – enfin, il me semble. il faudrait que mon amie de tinos confirme.

      • C’est essentiellement les collines au loin, mais pas la végétation à part l’olivier en effet.
        La coriandre je détestais ça il y a quelques années, puis j’ai découvert la cuisine malgache, asiatique et maghrébine. Mais j’en mets pas trop dans mes plats parce que la mienne qui se replante toute seule d’année en année est vraiment très forte.

        • jalouuuuuse je suis ! bon, moi c’est les capucines, toi c’est la coriandre !!
          et vivement que tu viennes une fois voir à quel point cette île est peu – voire pas – ardéchoise

Laisser un commentaire