La Fondation Brigitte Bardot

Une bonne nouvelle. Et même une TRES bonne nouvelle. M’âme ma Présidente de l’Association, Gavroche l’unique, a envoyé un dossier de présentation des Chats de Syros à la Fondation Brigitte Bardot, qui a été accepté au titre d’une aide pour trois mois de nourriture et de soins à destination des chats – et de la chienne (mais elle, il n’y en a qu’une, tandis que les chats, il y en a cent. Plus ou moins). image001

Je vous laisse deviner le soulagement et la joie de savoir que l’été est assuré. Plus de sueurs froides à me demander comment je me débrouillerai le mois suivant. Et comme la somme est substantielle, je vais pouvoir faire de grosses grosses réserves de guerre ! Je me réjouis de remplir ma grande pièce du fond de conserves et de sacs de croquettes. Rien de différent de ce que j’achète d’ordinaire, je vais continuer mes savants mélanges entre croquettes très cheap mais que les chats aiment, et toute une graduation de prix de différentes marques (en tout, 7 marques !)  jusqu’au Fit de Royal Canin, le plus cher, et qui les rend à moitié dingues tellement ils aiment ça. Mélanges aussi pour les conserves, une bonne douzaine de marques et de types différents, le plus « luxe » étant les boîtes de Whiskas pâté, et le plus trash (je vous raconte pas…) étant le Rokus chats en boulettes. Et comme j’ai vraiment serré les boulons et que je compte continuer, j’espère que cette grosse réserve me durera un peu plus longtemps que 3 mois. Tenir le plus longtemps possible.

Que ce soit clair ici : je n’utiliserai pas un cent de cette aide pour « moi », pour mon confort, mon plaisir ou mes besoins. C’est le « deal » et je le trouve juste : chaque euro de cette aide sera utilisé pour acheter de la nourriture pour les chats (et un peu aussi pour Alithia), et payer quelques visites chez le vétérinaire que je reportais aux calendes (grecques, bien sûr) : Zozefine, dont la boule sous le cou commence à m’inquiéter tellement que je veux persuader le vétérinaire d’intervenir; Léa, qui a une oreille infectée; Joli-Coeur, le Gris et Rose, Gentil Garçon qui tous trois ont des problèmes de dents; Athéna, et une petite tigrée, et aussi Monostou et Paulette, qu’il faut faire stériliser; Fifi, qui a le même problème de poils que Léa et qu’il faut faire raser…

Inutile de dire que c’est une aide ponctuelle même si c’est une vraie aide, qui ne me permettra pas de passer l’hiver prochain (et peut-être même pas l’automne). Gavroche, la présidente de l’Association, va continuer à chercher de l’aide auprès d’autres associations et fondations. Mais même si recevoir des dons est maintenant moins une question de survie au jour le jour, cela le redeviendra quand j’aurai vidé les réserves. Je vous tiendrai au courant, bien sûr, car sans vous, pas de « Chats de Syros », et pas de « Reine des Chats » !!!

Alors merci encore à vous toutes et vous tous de m’avoir permis de passer l’automne, et l’hiver, et une partie de ce printemps, et j’espère que vous continuerez, malgré votre soulagement dont je suis certaine, de venir ici lire les aventures peu ordinaires d’une expatriée sur une île grecque vivant avec 100 chats et une chienne (et une belle gorette – bon, seulement une fois, mais elle semble avoir annoncé cette bonne nouvelle. En tout cas, je vois cette visite ainsi !).

Et bien sûr :

1-les chats de syros - portraits-001

 

10 thoughts on “La Fondation Brigitte Bardot

  1. « Inutile de dire que c’est une aide ponctuelle même si c’est une vraie aide, qui ne me permettra pas de passer l’hiver prochain (et peut-être même pas l’automne). »

    ***********************
    C’est pour cette raison qu’il me semblerait prudent de maintenir nos dons mensuels lorsque c’est possible. Tout en se réjouissant sans compter pour cette bonne nouvelle au royaume des chats de Syros !

    :-)

    • « C’est pour cette raison qu’il me semblerait prudent de maintenir nos dons mensuels lorsque c’est possible. Tout en se réjouissant sans compter pour cette bonne nouvelle au royaume des chats de Syros !

      :-)  » Tout à fait d’accord avec Juléjim :))

  2. coda : ce que Tara, ou Artémis donne d’une main, elle l’enlève de l’autre. peut-être pas. mais c’est la roue de la vie… j’ai profité de ma nouvelle fortune, et du passage miaulant et un peu abattu de Zozefine pour l’amener chez le vétérinaire. mais le verdict est sans appel : c’est une tumeur grosse comme un pamplemousse, inopérable (Ghiorgos m’a très simplement dit qu’il n’en avait pas les compétences), tumeur géante qui a pris racine dans le tout le haut de son corps. j’ai ramené mon cher vieux chat blanc, fils de Zoulimama, elle également morte d’un cancer, et on va essayer de passer ses derniers jours dans la légèreté et la bonne humeur.

  3. Sylvie, si vous saviez le bonheur que vous m’apportez aujourd’hui.. je vais passer une bonne journée. Je suis heureuse pour vous.. Quel soulagement…. mon petit don partira tout de même fin avril… Un grand merci à l’Association Bardot, une personne qui a un coeur plein d’amour… Oh! je ne sais plus quoi dire, tiens je pleure de bonheur… je vous embrasse et un grand bravo à votre présidente qui a su si bien défendre votre cause… Anne-Marie

  4. je suis très heureuse pour vous , (toi et tes animaux) et triste pour toi et Zozéfine, mais c’est la vie. Tu sais, je me bats pour mon Nounours en ce moment, il est âgée et insuffisant rénal, en fin de vie m’a dit le véto, oui mais je lui veux une fin de vie le plus confortable possible, ça me coûte une fortune et du temps, mais ça me rends heureuse de le voir mieux qu’un temps. Mais quand il sera vraiment au bout du bout, qu’il n’y aura vraiment plus moyen de l’aider, je prendrai la décision qui s’imposera, pas de souffrances inutiles.
    courage à toi et profites de chaque moment que tu partages avec tes zanimours.

    • oui, mon zoze, c’est toute une histoire. je l’ai embarqué partout, et c’est une sorte de lien avec mes vies précédentes. le seul avec lequel je discute vraiment. c’est mon pépère d’amour, et on a passé de longues lui à ronronner et moi à lui masser le ventre…
      l’urémie c’est une vraie saloperie, et c’est douloureux, et je partage ta tristesse pour ton nounours en bout de course. quand on les connaît bien, on « sait » quand c’est fini, qu’il faut arrêter. mais tu as raison, il faut profiter de chaque instant. la vie est la seule chose en propre qu’on ait, il faut essayer de la garder le plus possible.
      il me semble que zoze ne souffre pas, mais il est très gêné par cette tumeur monstrueuse. et ce matin, il n’a rien mangé – et maintenant il dort, après avoir cherché une place pendant un bon moment. je vais passer chez le véto, lui demander une seringue de sédatif : le jour où il faudra, au moins je pourrai l’endormir à la maison. le « reste » se fera au cabinet.
      mélange de soulagement (l’aide de la Fondation) et de tristesse…

  5. Plein d’ondes positives pour Zoze le vieux chat blanc qui a partagé tant des vos moments importants de vie. Comme c’est triste une fin de vie mais quel soulagement de pourvoir délivrer des souffrances le moment venu ( je vis cela avec ma petite Stella, 15 ans…)
    Un grand soulagement ( provisoire), le don de la fondation Bardot , mais pas de souci, mes petits dons continueront pour alimenter les réserves futures.
    Je ne poste pas souvent, mais je lis toujours avec plaisir et intérêt les nouvelles sur le blog.

    • merci doudou ! et pour les pensées, et pour les intentions, et pour l’empathie !!! zoze s’est trouvé un endroit perché sur une handmadebibliothèque, il mange et il boit. alors moi, tant qu’il peut grimper, manger, boire…je suis allée chez le véto prendre la seringue, je suis « prête » ! courage avec stella. on passe toutses par ces moments atroces, c’est vraiment un étrange privilège !!

Laisser un commentaire