Printemps (ouuuuuuf) : des chats

Quelques chats…

Ouin-Ouin (il a un miaulement terrific !) à travers la vitre en plexi, et un jour de post-pluie…

01-P1510619

04-P1510626

Il a une patte avant extrêmement abimée, mais impossible de l’aider : c’est un vrai chat « craintif et sauvage »

05-P1510628

Clotilde :

22-P1510665

Notez l’oreille cassée, euh, non, coupée (signe de sa stérilisation d’avant-hier)

23-P1510668

Emilie :

27-P1510693

Gracieux Nipponais et JohnJohn en train de bâfrer dans les croquettes d’Alithia :

28-P1510694

Teddy, Champi et Kéti. Teddy lutte comme il peut contre la maladie :

30-P1510711

Un rouquin qui lutte aussi …

01-P1510712

Et aussi JohnJohn :

29-P1510698

21-P1510661

24-P1510672

Le P’tit Loustic, qui lui, par contre, s’amuse bien dans la vie :

26-P1510688

 

 

Et enfin, une histoire d’amour chabadabada…

25-P1510678

7 thoughts on “Printemps (ouuuuuuf) : des chats

  1. Une histoire qui finit bien… ah l’amour….! Et ce bisou pourrait bien entrer dans les annales du cinéma, tant il est beau et inédit… Pour les autres, c’est comme pour nous, le quotidien, la maladie, l’humour, la vie, la mort… la vie, quoi… mais vraiment, heureusement qu’il y a l’amour…

  2. johnjohn, un regard à vous faire craquer… mais on y lit beaucoup de tristesse…
    petit loustic mène son petit bonhomme de chemin… un peu canaille.. je crois qu’il adore jouer… je vous embrasse….A-M

    • oh oui alors, c’est une vraie petite canaille mon p’tit loustic. ce chat est à la fois le plus handicapé et le plus vigousse, et très drôle. récemment il a « découvert » le miaulement (comme il est sourd, je ne sais pas très bien ce qu’il perçoit), et il miaule à des moments complètement inattendus, chaque fois j’ai l’impression qu’il miaule…. de joie ! très marrant. j’adore ce petit père. johnjohn maigrit encore, si c’est possible, et mange un poil moins, si c’est possible aussi. mais il semble apprécier la vie, et reste très actif. ça ne durera pas. l’ironie veut qu’il soit encore ici alors que zoé qui était pétante de santé a disparu et est probablement morte… je vous embrasse très fort

  3. Que de beaux chats ! Une douce pensée pour ceux qui luttent contre la maladie. J’ai beaucoup le regard interrogateur et triste de John-John.
    Le bisou de la fin = sublime.

    • c’est fou : je maintiens à bout de bras johnjohn, loula, teddy et nekosan, et c’est ma merveilleuse zoé qui disparaît. sans compter les chat de dehors (plusieurs disparus), cette année bizounours pur et zoé. pourquoi ? où ? comment ? c’est ravageur de s’imaginer leur fin. c’est chaque fois à l’occasion d’une grosse tempête, et j’ai toujours en mémoire les innombrables bassins de la propriété voisine, le ktima kanne. mais merci doudou pour ton commentaire !

Laisser un commentaire