Un message clair – enfin, je le souhaite

Hier, je suis allée à la plage sous un soleil d’octobre divinement cycladique, et Arméos était tout joli, tout propre, tout abandonné à l’hiver qui arrive à grands pas, quoiqu’on fasse – je déteste les fatalités : la mort en est une, mais également l’hiver. J’ai emmené Alithia, bien sûr : au moins là, je peux la laisser divaguer à son aise, le nez au sol, à faire la chienne de chasse, un peu obsessionnelle compulsive il faut bien dire. On a nagé ensemble (l’eau est étonnante : au début de la belle saison, la surface est agréable mais dès qu’on plonge elle est encore glacée. Et maintenant, c’est l’inverse, en surface elle est un peu fraîche, mais le fond de l’eau est chaud…), et puis il y avait Derek, Marjana et Adonis… Les nuages sont arrivés, et malgré la douceur de la température, nous avons dû nous enfuir sous une pluie battante. Fin de saison, Adonis repart mardi, et Derek et Marjana repartent mi-novembre. Ensuite, nous ne serons plus qu’une poignée à garder la maison jusqu’au retour des guêpiers et des hirondelles – et des amis-de-l’été.

Et je suis retournée à la maison avec la peur au ventre. Rien que pour ça, ce changement fondamental dans ma vie quotidienne « pas facile mais au moins les bêtes sont en sécurité », rien que pour cette peur de rentrer chez moi, je hais cet empoisonneur.

Et si j’ai pu aller à la plage, c’est bien parce que j’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir dans cette situation précise pour décourager ce type de revenir empoisonner mes bêtes. Je ne peux pas faire plus. Maintenant, je dois m’obliger à me défaire de mon angoisse à sortir de chez moi, reprendre une vie normale.Enfin, presque.

J’ai imprimé une sorte d’affiche « officielle » qu’un ami m’a transmise, double page dans une fourre plastique bien fermée, j’en ai mis le long de ma route, et elles volent au vent : impossible de ne pas les voir…

avant de mettre du poison, regarde ce qui t'attend : 1-5 ans d'emprisonnement, 5000-30.000€ d'amende

Avant de mettre du poison, regarde ce qui t’attend : 1-5 ans d’emprisonnement, 5000-30.000€ d’amende – Loi 4039/12 – 4235/14

1-P1590405

2-P1590415

Et au cas où il serait mal comprenant ou aurait oublié ses lunettes de lecture, j’ai utilisé mes murs… On voit une des deux caméras factices, celle qui donne sur toute la route d’arrivée.

02-P1590497

Mon ami Keith, qui est venu les poser, a pris son temps, on a fait des « essais » pour l’angle, monter-descendre du toit, mettre un câble électrique un peu (in)visible, bref, il a passé un bon moment à jouer dans cette pièce de théâtre destinée au village en face, et j’espère à l’empoisonneur.

1-P1590661

L’autre caméra donne sur la façade nord de la maison, qui est celle par laquelle on entre – en principe.

05-P1590500

06-P1590508

Bon, ça m’a donné l’occasion de tagger pour la 1ère fois de ma vie…

01-P1590493

10-P1590046

04-P1590498

09-P1590045

Il n’y a pas que du factice : chaque fois que je pars, je mets en marche le camescope, 4h de vidéo, branché sur secteur pour éviter la panne de batterie : c’est là que le salopard est venu déposer ses appâts mortels, un bon morceau à l’intérieur, par la chatière (je suppose), et le reste dispersé dans les croquettes et tous les endroits de repos des chats.

2-P1590660

Le même ami qui m’a envoyé l’affiche m’a envoyé également celle-ci, nettement plus menaçante…

Enterrement - La prochaine fois que tu penses mettre du poison, on écrira là ton nom.

Enterrement – La prochaine fois que tu penses mettre du poison, on écrira là ton nom.

Moi, je veux juste qu’on me foute la paix avec mes animaux, et que Bizule continue à me mâchouiller le nez (mais ouf, elle n’a plus qu’une canine, ça fait nettement moins mal qu’avant) pendant encore de longues années d’apéro sur la petite falaise, au soleil couchant…

08-P1580718

Bob, la toute dernière photo, la veille de sa mort atroce.

07-P1580968

Je maudis ce type.

 

 

 

8 thoughts on “Un message clair – enfin, je le souhaite

  1. Il est maudit par beaucoup de gens qui te suivent… ça doit lui sonner aux oreilles toute la journée ! J’espère qu’il fait plein de cauchemars où il est en train de mourir à petit feu, empoisonné, rendant tripes et boyaux… Je lui jette un sort de ma Loire-Atlantique… qu’il soit plein de bubons de la tête aux pieds, qu’il crève dans d’atroces souffrances !

    • ah, un sort océanique, ça peut pas faire de mal. enfin, si, ça doit faire très mal ;-) j’ai même réussi à choper le chasseur d’en face, celui qui m’a donné nekosan à soigner, et maintenant vraiment tous les voisins plus ou moins directs sont au courant. j’ai la faiblesse de penser qu’ils y tiennent, à leur elvétida un peu zinzin avec ses chats, qu’en tout cas le fait qu’un empoisonneur connu-de-tous soit passé par la maison les choque quand même un peu. adonis (celui de la plage hier) m’a conseillé d’aller le voir (ça, non, j’attends de le croiser sur la route) et de lui dire un truc du genre : « je sais que c’est toi, j’ai compris, alithia est à l’attache. si tu reviens, je peux faire la même chose, n’oublie pas que je sais où sont tes chèvres » (en fait très haut dans la vallée, et je serais incapable de faire du mal à un « tiers » pour me venger – mais ça, il le sait pas)

  2. Le fait que les voisins soient « un peu choqués » te soulage, j’espère, au moins un peu….C’est terrible de vivre avec cette hantise….
    Tu dis « Alithia est à l’attache » : à l’intérieur ? Et les chats du dehors ?
    Je pense beaucoup à toi….

    • merci catherine. je surveille alithia comme le lait sur le feu quand elle est « libre » dehors, et je l’oblige à rester dans le champ du bas (dont elle connaît chaque touffe d’herbe, désormais). je la fais courir aussi, histoire de la fatiguer un brin (mais cette créature est infatigable…) et alors on joue au lancer de baballe. mais sinon, je l’attache lorsque la maison est ouverte, avec une longue corde, donc elle peut soit dormir dehors soit dedans. et quand la maison est fermée, elle reste dedans, avec les chats et moi.

  3. ‘tain ! le sale type pensait peut-être avoir affaire à une pauv’ fille, juste fan de minous, effarouchée à la moindre alerte menaçante… et là, il va vite comprendre que la Reine des Chats peut se transformer en une farouche mère-chatte, toutes griffes dehors, prête à lui mordre le cul et le reste, et qui siffle sur sa tête de connard de mortelles et définitives imprécations !!!
    AhAhAhAhAhAh !!!
    ;-)))
    … sans compter les huées de la foule des suiveurs et suiveuses.

    • voilà, c’est bien comme ça que je l’entendais ;-)))

      j’ai juste pas taggé la main ouverte de la malédiction, je dois avouer que c’est quasi par manque de place plutôt que par stratégie… et si ça recommence, j’ai une amie qui peut me mettre en contact avec THE avocat à athènes pour les chiens battus et chats empoisonnés – pauvre homme, il doit bosser 24h/24 dans ce pays ! aujourd’hui, 2ème jour de plage avec alithia (hmmmm, la mer en ce moment, hmmmm mais HMMMM), de nouveau rentrée avec la peur au ventre. j’espère que ça passera un peu.

Laisser un commentaire