Les Portugais sont mélancoliques.

Saudade. Cliché ? Pas si sûr. Un moment au Portugal, parmi d’autres.

Avec mon compagnon, nous remontions de la plage, des dunes herbeuses longeant l’Atlantique. Le ciel était immense et gris. Nous parcourions le pays sac au dos, bus et trains, et nous avions trouvé une chambre chez l’habitant dans un petit village de l’arrière-pays, un peu en hauteur. Longue route de la chambre à la plage et retour, mais rien ne pressait, nous étions en harmonie avec la nonchalance ambiante.

Nous remontons en fin de journée vers notre gîte, salés et suants, lorsqu’une femme, un enfant à la main, sort du village, s’assied tranquillement sur un muret, et entonne un fado tellement triste, tellement mélancolique, le torse droit, regardant l’océan. Elle chante, et chante, et tandis qu’elle chante comme ça, a cappella, des villageois sortent à leur tour et s’asseyent de part et d’autre de la chanteuse et de l’enfant à ses pieds, jouant dans la poussière. Nous arrêtons d’avancer, de peur de rompre le charme.

Et ils l’écoutent, silencieux, comme recueillis, certains ont la tête baissée, d’autres la regardent. Elle chante encore, lorsque, soudain, un crachin atlantique commence à tomber, dispersant comme une petite troupe d’oiseaux dérangés les villageois et leur chanteuse.

En quelques secondes le muret était vide, et nous seuls sur la route, à nous demander si nous avions rêvé.

 

 

 

 

6 thoughts on “Les Portugais sont mélancoliques.

  1. magnifique comme toujours ton écriture…

    je l’ai partagé avec Jade et Rémi autour du Earl Grey…de retour du musée et avant de reprendre la couture à la maison…

    Saudade…

  2. Une pépite qu’on découvre sur son chemin, un morceau de trésor littéraire inespéré. On ressent sur le visage et dans les narines ce crachin océanique qui vient presque à point dans cette torpeur à goût de sueur . Et la beauté de cet instant saisi nous accroche à la vie.
    Merci Sylvie.

  3. Bonjour Sylvie. Nous sommes à Syros en ce moment et aurions souhaiter vous faire un petit bonjour…. Malheureusement nous n’avons pas votre adresse et nous avons loué un scooter jusqu’à jeudi soir. J’espère vraiment que vous lirez mon message à temps. J’attends votre réponse. Bien à vous. Nathalie Hermann.

  4. Bonjour Sylvie, vos écrits sont toujours aussi prenant …. un colis est parti de l’allier pour l’île de Syros ce vendredi 13, je ne sais pas combien de temps il va mettre ! Il n’y a rien de périssable seulement des produits pour les boules de poils . Bonne journée à vous et tendresse aux 4 pattes . Je vous embrasse . Lysiane .

Laisser un commentaire