Des roux, des roses, des autres et un apéro sur la petite falaise

Jours heureux, il faisait encore chaud le soir à l’apéro, et pourtant ces photos datent du 13 octobre…

Vaste débat : mes chats roses sont-ils vraiment « roses » ? Bah, on pourrait dire beige rosé aussi. En tout cas pas roux. Ni même roux clairs. J’ai regardé dans les nuanciers sur l’internet, mais rien qui rende vraiment justice à cette couleur subtile. Et puis moi, ça m’amuse de dire « rose » et c’est plus vite dit que « ventre de biche », « érable blond », « Australie pastel » ou « 18-68/03 ».

Ci-dessous, voilà, je crois, le « père » de tous mes chats roses. Ils étaient deux frères, majestueux, immenses, poils longs, et je n’ai jamais connu de chats plus farouches. Ils arrivaient côte à côte tels des fauves, les épaules rentrées, marchant au ras du sol, terrifiaient de leurs feulements tous les autres chats, même les plus gros matous, mangeaient brutalement et s’enfuyaient. La photo ci-dessous est une capture d’écran, une petite vidéo très zoomée que j’avais réussi à faire à l’arrache, loin derrière ma porte en plexiglas. Son frère, identique, hélas disparu bien vite, avait des yeux orange. Celui-ci est mort cet été : j’ai retrouvé son corps déjà pas mal décomposé sous le caroubier du bas où je l’ai enterré, l’odeur m’empêchant de bien examiner la dépouille pour comprendre les raisons de sa mort. J’ai juste vu une assez large plaie sur un flanc, peut-être due à une chute fatale depuis le haut de l’arbre ?

chat rose

Ses descendants (la plupart enfants de La Féroce qui avait bon goût, la gourgandine !), même s’ils n’ont pas ces longs poils, sont par contre de très gentils chats, aimables et pacifiques.

Voici ci-dessous quelques photos d’un apéro juste à la bonne heure, la lumière était douce, l’ambiance aimable, et Maman-Chats avait son Lumix à la batterie bien chargée !

P1090482

P1090490

P1090493

P1090498

P1090541

P1090552

P1090497

P1090501

P1090504

P1090505

P1090515

P1090503

P1090499

P1090495

P1090510

P1090511

P1090532

P1090536

P1090540

P1090550

P1090546

P1090555

P1090559

P1090557

P1090556

P1090543

P1090551

P1090568

P1090558

P1090567

P1090521

P1090575

P1090576

Et voilà pourquoi rose c’est pas roux, et roux c’est pas rose !

P1090564

P1090578

P1090519

P1090524

Allez, je remets celle-là…

P1090503

Voilà. J’ai l’impression que c’était il y a mille ans !

Depuis, je procrastine pour certaines-choses-à-faire pour l’hiver (mais j’en ai fait déjà pas mal, couper du bois et du petit bois, repeindre à la sauvage des endroits dans la maison salopés par les chats, un fond d’acrylique blanc dilué, un pinceau, et hop, je m’en fous des gouttes et des coulures, je repasse une couche comme on en repasse une couche sur les vieux ferries…, rebricoler les endroits à chats dehors, scotcher mes fenêtres que je n’ouvrirai plus jusqu’au printemps, etc.), confusément dans ma tête j’attends des jours meilleurs, plus chauds, moins de vent, pour faire ceci ou pour faire cela – mais une petite voix me sussure « C’est finiiii l’été, c’est finiiiii ».

Et merci encore à toutes les donatrices et les donateurs, marraines et parrains, toutes les personnes qui m’aident financièrement, moralement, et qui du coup permettent à ces chats de toutes les couleurs et de tous les âges (et Alitheia la chienne, aussi) de vivre heureux et libres. Tout don ou parrainage est BIENVENU, je n’ai que cela comme ressource ! C’est dire si votre bienveillance signifie la survie des Chats de Syros – et la mienne comme gardienne et reine du refuge…

PS : et bienvenu aux amies de Chamania, un forum de chat-maniaques, sur lequel j’ai appris plein de choses, entre autres que mes superbes chats amenés de Poseidonia, Olympe et Zoé en particulier, sont probablement de la race APHRODITE, originaire de Chypre. L’idée me plaît beaucoup.

P1050380

 

 

18 thoughts on “Des roux, des roses, des autres et un apéro sur la petite falaise

  1. La vache ! Qu’est-ce qu’ils sont beaux tes chats-roses ! Remarque les autres sont pas mal non plus faut dire. Ou alors c’est l’œil de ton appareil qui magnifie tout ce que tu shootes. Merci pour le coup d’œil.

    J’aime bien ce prénom, Rose. Et puis aussi Louise, et Marie. Je trouve que ça les rend belles les femmes qui portent ces prénoms. Ben oui c’est peut-être un peu concon mais c’est comme ça !

    L’été est finie mais avant l’hiver il y a l’automne quand même. Y a pas d’automne en Grèce c’est ça ? Dommage, c’est un festival de couleurs, un régal pour les yeux.

    • merci mon zule. ah, contente que tu aimes mes chats roses. alors j’ai trouvé le nom du rose aux yeux orange : férose (ben oui, c’est le fils de la féroce…). oui, je sais, je me suis pas foulée, mais je commence à sentir mes limites dans la créativité onomastique ! oh, je shoote beaucoup, c’est juste un tri parmi des moins bien, statistiquement j’ai des chances que quelques photos soient moins ratées que d’autres ;-) . et puis la lumière était vraiment ma meilleure amie du moment. et puis les chats sont beaux, quoi, rien à dire.
      pour l’automne en grèce… voir le texte suivant : xaxaxaxa

  2. Ah! les magnifiques pépites d’or que sont les yeux de certains.
    Les yeux des chats sont des bijoux de toute manière.
    Le géniteur était réellement superbe.

    • oui, ce beau longs poils rose, il me manque beaucoup, j’adorais son côté absolument intraitable, furieux. c’est vrai que les chats sont beaux, chaque mouvement est gracieux. même quand ils se lèchent le derrière, en position « violoncelle » ils sont encore élégants.

  3. Quelle lumière ! Quelles couleurs !!!! SUPERBE galerie de portraits ! Merci !Ils sont tous si beaux, roux, roses, noirs, tigrés…..Et les yeux dans la lumière ! Les chats sont vraiment des merveilles de la Nature ! Et tu prends de magnifiques photos !
    L’été se termine, oui….en douceur ici (Marseille), comme chez vous ; nous avons de la chance. Mais il a passé si vite !
    Je te souhaite encore plein de beaux apéros !

    • merci catherine. j’avais mon texte sur l’automne sous le coude, donc je l’ai posé aujourd’hui… et fait écho à ta douceur marseillaise (hmmmm, que j’ai aimé vivre à marseille, j’ai tout aimé, tout. même le mistral qui était une bonne préparation au meltem égéen !)

      • Oui, je pensais la même chose en lisant ton beau récit ce matin, puis je suis revenue ici voir si tu m’avais répondu ! « En ai-je assez profité ? » : c’est ce que je me dis chaque fin d’été ! Ca passe si vite !
        Tu as aimé Marseille ? Ca me fait plaisir ! On entend / lit tellement d’horreurs sur cette ville….Je n’y suis que depuis 21 ans, je ne la quitterai jamais, malgré la rudesse parfois…
        Il y a forcément beaucoup de points communs entre chez toi et ici ! Ne serait-ce que la lumière……! Profite bien des beaux rayons de soleil tamisé !

  4. Merci pout tant de beautés félines. À faire défiler tous ces chats, chattes et chatons, je me demandais, mais que retenir comme image de Fin (à suivre), quand la divine (et diabolique) trinité s’est représentée à nos yeux.
    Et que c’est bien écrit ! Quand on a comme toi, Sylvie, les mots pour le dire… c’est délicieux à lire, à écrire aussi, oui, je sais ! La peinture, les diverses tâches domestiques, le bricolage, la éco, etc. tout a un charme, mais… Bon, bref, je te les laisse. Et c’est très bien que tu nous mettes dans la confidence du reste…
    Mais tes chats, nos chats, le Chat ! Merci encore et à bientôt, pour te reparler d’une Histoire… de chat, que tu connais déjà.
    Tendre miaou à Sylvie H.
    Michèle & Funny.

    • merci michèle ! je parle un peu de moi, du quotidien, parce que c’est ça aussi vivre avec 100 chats… en l’occurrence mes « raccords » de peinture blanche par terre imprimés de petits coussinets qui ensuite continuent leur chemin sur le rouge du sol… c’est vivre un peu pour soi, en préparant l’hiver qui est toujours une dure épreuve dans ma situation, avec tant de bêtes qui demandent perpétuellement de l’amour et de l’attention. c’est en ça que ce « refuge » est particulier : je vis avec eux, chez eux en quelque sorte. il n’y a pas d’un côté les chats, plus ou moins royalement installés dans une partie de maison, et l’humaine de son côté. on est ensemble, on passe l’hiver ensemble et je dois faire en sorte que ce soit le plus supportable possible. et c’est ça aussi qui est à la fois jouissif et difficile.
      tendres miaous, chère michèle (et chère funny) – et miaou par 100 chats, ça en fait des salutations félines (en attendant de reparler de leur Histoire, bien volontiers)

  5. comme d’habitude des photos superbes – ces chats sont magnifiques et prennent la pose… des roux aux yeux oranges, un ou des noirs aux yeux d’un bleu….. j’ai passé un bon moment.. bien agréable. je vous embrasse A-m

    • merci pour vos commentaires anne-marie. ah oui, le moment de l’apéro, c’est joujoute et saute-mouton et agaceries diverses, d’autant plus si maman-chats est là, toujours un très chouette moment, pour tout le monde ! hier soir, on l’a fait sur le champ du haut, pas de vent, chaleur du soir, je leur envoyais de tout petits cailloux, ils courraient après comme une bande de chasseurs à l’affût qu’ils sont, et alitheia broutait littéralement l’herbe qui commence à bien pousser au pied de la citerne mon voisin. après des apéros comme ça, je me sens ZEN !!!

  6. Un superbe kaléidoscope de minous heureux! Toutes ces belles fourrures colorées qui ont l’air si douces.
    L’apéro, un moment magique, très important, l’apéro.
    Et les photos, un régal pour les yeux! Merci Sylvie pour ces « histoires de vies » si bien décrites et illustrées.Là, il faut vraiment penser à publier.

    • et quelques jours après ton commentaire, l’apéro se fait plus rare, il fait un peu frisquet… on attend les quelques jours qui, sous un soleil hivernal et quand il n’y a pas de vent, permettent ces moments de grâce collective !