Des chats, mais pas que : Testudo marginata

Aux Chats de Syros, il n’y a pas que des chats. Vous vous rappelez peut-être Hortense-Bégonia, la truie, mais aussi les oies, les chèvres, les vaches et le cheval de Marinos, également le sublime coq Brahma de passage sous l’oeil attentif et méfiant des bêtes de la maison. Il y a une douzaine de jours, Marinos a trouvé une magnifique tortue en menant ses vaches paître dans un des champs du haut, et me l’a ramenée ! Comme la dernière vue près de la maison avait été une histoire tragique, en voir une bien vivante a été une joie immense.

Une toute belle Testudo marginata (merci à Alain pour la détermination) !!!

 

P1140215

P1140216

P1140217

P1140218

P1140219

P1140225

P1140226

P1140227

Ici, une illustration trouvée sur internet permettant de déterminer l’âge du bestiau (je pense 7 ou 8 ans) :

DGfmWm9

(site ouèbe où j’ai trouvé cette illustration)

Et une « confirmation » de la détermination (sur wikipedia):

1280px-Testudo_marginata7

Mais c’était une journée magnifique, très très chaude, mes jouets de plage prêts dans mon sac à dos, je me suis contentée de ces quelques photos, puis, après avoir cherché fiévreusement ce que je pouvais (ne pas) lui donner à manger (bizarrement, sur tous les sites, interdiction totale de… la laitue ! Quand je pense que si j’en avais eu, cela aurait été la 1ère chose que j’aurais donnée), j’ai laissé la belle à l’ombre dans le massif de plumbago, avec ce que j’avais comme verdure (des feuilles de chou), quelques feuilles encore vertes glanées autour de la maison (mauve et autres) et de l’eau, pensant, en rentrant du bain de mer, continuer l’immortalisation émerveillée de la χελώνα, xhelona (ce qui donne le nom scientifique de la famille des chéloniens).

Et quand on parle de chaleur, on parle aussi gros dodos des chats…

Julie…

P1140239

P1140240 P1140246

Fifi et Touinette

P1140244

Clotaire

P1140249

Paoulette

P1140253

Métis

P1140245

Un beau BBBtigré, très sauvage mais toujours par ici

P1140251

Or, las, de retour de la plage, la belle était partie, et tel Achille, je fus incapable de la retrouver… Mon amie de l’île en face m’a dit : « Cherche à l’ouest », mais chercher à l’ouest, sans être à l’ouest, c’est pas facile. En fait, j’ai cherché en spirales autour de la maison, et puis j’ai bien dû reconnaître qu’elle avait fui le petit paradis que je lui avais aménagé. Et les jours ont passé.

Et puis un matin, une semaine après, je regarde vaguement vers ce qui reste de mon massif de capucines (rien), et je vois une sorte d’ombre sous la chaise foutraque sur laquelle les chats aiment bien roupiller. Je mets la photo… Regardez sous la tache verte du linge de bains… !

P1140390

Elle était exactement à l’endroit où je l’avais laissée une semaine avant, EXACTEMENT ! Elle devait s’être rappelé que là, elle pouvait trouver de quoi manger et boire. Et de nouveau, je n’avais pas grand-chose pour elle (ni pour moi) dans le frigo : des tomates. Donc je lui en ai coupé quelques-unes en morceaux, j’ai refait un petit tour autour de la maison pour glâner quelques feuilles vertes dans lesquelles elle pourrait faire son choix de botaniste gourmande mais avisée, et j’ai filé en ville, non sans l’avoir auparavant de nouveau photographiée, pour acheter de la verdure (mais pas de laitue). Je suis revenue avec des betteraves et des carottes et leurs fanes, mais rebelote, la belle s’était refait la malle !

P1140393

P1140394

Alors je ne la cherche plus, mais chaque matin je guette en espérant la retrouver sous la chaise…

Et depuis quelques temps, je ne sais pas très bien pourquoi, mais les poules de la très belle propriété à côté (le Ktima Kanne) viennent faire leurs emplettes par ici. J’ignore si c’est parce que Fanis, le jardinier qui vient tous les jours s’occuper de ce vaste territoire qui couvre les deux versants de la vallée, est négligent, si c’est volontaire.

(lever du jour sur l’autre versant de la vallée Ktima Kanne)

P1140429

Et je me demande s’il ne faudrait pas que je les nourrisse elles aussi. En tout cas, le matin et le soir, elles sont dans le champ du bas, et cette noire vient jusqu’ici, sans aucune crainte.

P1140417 P1140418

Et quand on fait la balade du soir avec les chats dans le champ du bas, elles sont toutes en rang sur le toit du poulailler, se préparant pour la nuit. Impossible de les photographier, il fait trop sombre, mais c’est un pestacle très rigolo…

Envol du goéland…

P1140441

Ο ΓΛΑΡΟΣ – « Le goéland » d’ Οδυσσέας Ελύτης – Ulysse-Odysseas Elytis, musique de Μιχάλης Τρανουδάκης – Michalis Tranoudakis

Voilà !

P1110298

16 thoughts on “Des chats, mais pas que : Testudo marginata

    • j’aimerais bien qu’elle reste plus longtemps pour avoir le temps de l’observer et la photographier sous toutes les coutures admirables de sa carapace. je me rappelle que la tortue morte, je l’avais gardée dehors, dans un petit coin tranquille, pour voir ce que le corps devenait avec le temps. en fait, les très beaux carrelages de la carapace se défont en jolis morceaux, par *carreaux ». mais j’avais un rapport difficile avec ce cadavre, ça avait beau ne pas être ma faute, je me sentais responsable, et donc, je suis infoutue de retrouver ces carreaux dans mon chaos.

  1. y’a pas de quoi ;-)
    et merci à toi en retour pour le calcul de l’age que j’ignorais, pour mon Martine que je n’ai plus je ne pourrai pas vérifier mais je connais son age vu que je l’ai eu à six mois.
    Par contre sur la photo du dessus pour ta marginata je compte 13 ou 14.
    Et je confirme, jamais de laitue, donc toutes les variétés, feuille de chêne, batavia, romaine, mais les frisées et les endives tout ce qui est chicorée tu peux y aller. Enfin, si elle revient.
    Les choux oublie aussi, et les tomates juste de temps en temps, tiens un petit tableau bien utile
    http://i23.servimg.com/u/f23/11/24/57/06/alimen10.jpg

    • je pense que les cernes de la carapace du dessous (avec ces très beaux dessins triangulaires ! c’est magnifique, on dirait un kilim !!) sont plus fiables. mais qu’en sais-je. entre 7 et 14 ans quoi. merci pour le tableau. les tomates, c’était juste parce que j’en avais. et comme j’imagine qu’elle n’en avait jamais mangé depuis entre 7 et 14 ans, on peut pas dire que ce soit une habitude. ni les feuilles de chou. maintenant j’ai bien préparé mes fanes de carottes et betteraves, lavées et au frigo, aussi des petits morceaux de pomme. à part ça, je te signale que je vis en grèce, et que je n’ai jamais vu UNE endive depuis que je suis ici. d’ailleurs je suis pas d’accord avec toi : donner des endives à une tortue dont le biotope ne comporte rien qui ressemble de près ou de loin à l’endive c’est probablement pas très sain.
      mais oui, elle va reviendre.
      enfin, je le souhaite très très fort !!!!

        • ben figure-toi que non. j’ai bien repéré deux plants de chicorée amère sur ma route (grâce à la très jolie couleur des fleurs), mais c’est vraiment pas une plante commune (et ça fait partie bien sûr des delikatessen que les grecs cueillent au moment de la xhorta). quand je dis que le climat est pré-saharien, c’est pas une figure de style, c’est une réalité, c’est 300mm d’eau cette année, et 228mm l’an passé. donc maintenant, il reste vraiment presque rien à bouffer dans mon coin, même pour UN tortue !

  2. MAGNIFIQUES PHOTOS ! (comme toujours, mais bon, on peut se répéter !)…J’aurais donné de la laitue aussi…Je crois que la plupart des gens croient que c’est ce que les tortues aiment…Info à diffuser largement donc ! Quelle taille a cette superbe bestiole ?
    Les chats qui ont chaud !!!!! Des positions typiquement félinesques ….! Il fait donc déjà si chaud chez vous ? Ici (Marseille) ça vient de commencer…

    • merci catherine ! sur une des photos j’ai posé un décimètre juste à côté (je fais ça avec toutes les bêtes que je trouve ou qu’on m’apporte, les araignées, les scorpions, les serpents. mais la tortue c’était plus convivial, faut dire). elle doit faire 25cm. en fait, le plus surprenant, c’est que c’est très lourd !
      bah, question chaleur, ça va ça vient, ces jours fait frais, et carrément frais-issime (pas froid, pas exagérer) la nuit. l’autre jour, j’entendais 30° en france quand ici on peinait à avoir 20°. mais oui, les poses félines du gros dodo, c’est juste quelque chose de typiquement merveilleux avec nos bestiaux !!!

  3. Au cas où tu envisagerais un patronyme pour monsieur Tortue tu pourrais l’appeler « le fugueur ». Je dis ça je dis rien…

    • ΦΥΓΑΣ, figas… ok, c’est enregistré. et c’est pas comme si j’allais appeler FIGAAAAASSSSS 1000 fois par jour, hein ? bon, j’ai mis un peu de verdure fraiche sous la chaise, je verrai bien s’il se planque dans le coin ou s’il va plus loin.

  4. quelle beauté cette tortue….dans les îles tropicales du Japon j’en observais tous les soirs qui
    déambulaient dans le jardin de mon hôtel, avec de beaux tons jaunes et la faculté de refermer hermétiquement sa carapace en rentrant ses pattes et remontant une espèce de couvercle…
    elle s ‘appelle la Tortue boîte et est classée dans les National Treasure !

    voilà une autre histoire animale

    Hier soir une autre émotion animale m’a ravie…

    J’ai vu en entrant dans ma chambre, ma chatte Lou qui avait attrapé un petit rongeur, j’ai bondi pour sortir l’animal, soit encore « sauvable », soit si c’était trop tard, mettre son cadavre dehors de toute façon, n’ayant nulle envie de bouts souris sur mon lit….

    Il y avait peu de lumière, je soulève l’animal et je m’étonne de sa forme un peu plate et de couleur très sombre, je pense à un jeune crapaud ( comment serait il arrivé là ? ), mais la texture dans ma main n’était pas la peau d’un batracien…

    Intriguée je m’approche de la fenêtre pour plus de lumière et je découvre dans le creux de ma main une adorable jeune chauve souris !

    Je suis fascinée par les chauve souris…alors en voir une de si près, pouvoir l’observer, admirer son petit museau, sentir son petit coeur battre au creux de ma main, ses pattes étaient étonnantes, son poil si doux… j’ai pris quelques photos avec mon téléphone

    Je me demandais évidemment si elle avait été blessée par la chatte, je le craignais, que faire ?

    Je l’ai emmenée dans une pièce à l’abri de toute griffe, il m’avait semblé qu’une de ses ailes avait une déchirure, auquel cas elle était condamnée, puis elle semblait moins vive, je craignais une blessure interne et sa mort prochaine..

    Continuant à l’admirer, j’ai délicatement observé ses ailes, pour voir si vraiment il y avait déchirure, cette stimulation l’a rendue vive à nouveau, elle s’est mise à déployer ses ailes sur ma main et quand j’ai levé la main, elle s’est suspendue à un de mes doigts, une merveille

    J’avais très envie de la regarder encore et de prolonger ce moment émouvant, mais je me suis approché de la fenêtre pour voir sa réactivité, je l’ai posée sur le rebord et elle s’est envolée…

    ça fait longtemps qu je n’avait pas été aussi émue, touchée par la beauté du vivant…

    et je suis retournée vers Lou très déçue…

    • elle est jolie ton histoire de chauve souris ! oui, c’est un bel animal, fragile et peu probable, et en tenir une dans ses mains un plaisir rarissime ;-) oh, suspendue à ton doigt….
      quant aux tortues boite… j’ai essayé de trouver une vidéo, dans laquelle elle refermerait la boîte justement, mais je tombe sur des centaines de films japonais sur la préparation de la tortue pour la bouffer ;-((((

Laisser un commentaire