Après un silong silence, suite 2

Les fesses de boucquiens le savent déjà, je viens de bénéficier de la campagne de stérilisations qui a lieu à Chroussa, c’est une 1ère et j’en suis vraiment très très contente…

P1240711

Alors comme je suis un peu flemme, que j’ai mal à un pied* et que je suis affreusement fatiguée (dès 10:00…), voilà tel quel comment ce petit événement local est narré sur FB :

*Vous savez, les sandales avec les doigts de pied en plein air ? Donc je marche énergiquement et, là, juste entre le gros orteil et le 2ème doigt de pied, je m’enfonce une branche bien pointue, on aurait dit qu’elle avait été taillée en pointe exprès. Et bien, ça fait très très mal, et je me suis voté quelques jours d’antibiotique. Impossible de marcher, pas de petite marche du soir et pas sûre que je puisse conduire. Bobo quoi ! Et ça y est, on est le 7 octobre au matin, Flora est venue chercher les sous des stérilisations et il pleut il pleut bergère, non stop depuis 6h du matin…

Capture

Et voilà Flora. Ces jours (mais je devine que ça se compte plutôt en semaines, voire en mois), elle est debout à pas d’heure, et trappe et relâche à tour de bras des dizaines et des dizaines de chats. Demain matin, elle va passer vers 7h pour les sous, et aussi rester 5′ pour me raconter un peu tout ça, pas plus que 5′ parce qu’elle a des journées de dingue (elle sera à Chroussa pour relâcher 12 chats. Mais l’autre jour, elle a fait une récolte de 36 chats…). Je vais lui demander qui finance (j’ai du mal à croire que c’est seulement la commune, je me demande s’il y a pas une grosse donation là-derrière) et qui pratique les stérilisations : un véto qui ne fait apparemment QUE ça depuis des jours et des jours, et 7 jours/7 (pour son état physique et mental, j’espère qu’il n’est pas seul) : j’ai eu plusieurs sons de cloche et je ne sais pas si c’est Manolis (un des 2 vétos) de l’ancien cabinet où j’allais ou un autre.

flora

Pour être disponible à 7h, je me lève vers 5h30, pour avoir le temps de nourrir les chats, les chiens et les oies, histoire d’avoir un peu la paix à l’heure du rendez-vous. Mais ça vaut la peine parce que du coup, je me mets plein les mirettes des ciels matinaux absolument incroyables en cette période. En ombre chinoise à gauche, mon cactus que je hais sans aucune restriction. Il a des piquants tellement longs qu’on les voit malgré l’obscurité !!!

P1250091

Et voilà l’arrivée des bestiaux ! Kyr Giannis et Flora dans la fourgonnette municipale, et 3 anglais curieux de voir comment cela se passe en voiture pour les suivre dans cette tournée

P1250095

Marinos a déjà mis à paître son petit cheval et la génisse. On voit dans la cage ouverte le frère de Myrto (pincement au coeur en parlant d’elle) pas plus traumatisé que ça, papattes en rond quoi.

P1250100

Des 3 femelles que j’ai réussi à trapper, il y a la rouquine, mère des 5 adorables mimis comme tout 5X250gr de très très mignon chatons côté nord, côté champ quoi (mais non, pas champ’). Alors que, jusqu’à hier, elle les faisait téter, et s’en occupait soigneusement, le retour est plus dur, elle les souffle et il est possible que sa stérilisation, dont la cicatrice lui fait peut-être mal, marque le moment du sevrage total. Alors elle fera comme elle fait d’hab’ : elle laissera ses petits, et je ne la verrai plus pendant des mois – mais cette fois, si elle revient, ce ne sera plus la gueule enfarinée et enceinte jusqu’aux oreilles.

Mais voilà quelques photos de ces très jolis petits chatons de la rouquine…

P1240703

P1240711

P1240713

P1240716

P1240727

P1240864

Cela s’est un peu calmé, mais il y a quelques temps, c’était vraiment tous les jours que je trouvais un surmulot éducatif…

P1240892

It’s a girl…

P1240900

It’s a girl too…

P1240902

P1240913

P1240918

P1240919

P1240935

P1240953

P1250029

P1250042

Cette petite tigrée à ce moment-là était en train de mourir, et avec les chatons, c’est dans l’heure qu’il faut agir. Donc antibio (Augmentin), probiotic, lait maternisé en pipette (elle n’avait plus l’énergie pour téter), vermifuge, terre de diatomée (très souvent, les chatons affaiblis et dont les mères s’occupent moins parce qu’ils ne vont pas téter se font littéralement dévorer vivants par les puces, au point que, si on passe un coton sur leur pelage, il soit teinté par leur sang). Sauvée.

P1240946

Oh, çui-là, mais çui-là…. Par contre, très méfiant, je n’ai pas encore réussi à le toucher, alors que la tigrée ne pose aucun problème, et que j’arrive à approcher les 3 autres.

P1240969

Dans cette même zone nord de la maison, plutôt dans le tas de bois et en haut du champ longeant la maison, une excessivement sauvage blanche et noire* qui a fait 4 petits, et que j’ai été incapable d’attraper (ah, celle-là, c’est vraiment dommage, je crois qu’elle est enceinte pour la 3ème fois cette année !!!) (mais là par contre, les petits à venir si elle est bien enceinte, c’est sans espoir si elle accouche aussi tard, et vraiment juste avant l’hiver).  En fait, j’ai sauvé ces 4 petits, parce que quand elle les a amenés dans le tas de bois, ils étaient tous très malades et surtout tous en train de devenir aveugles. Et depuis la catastrophe Ulysse et Myrto, j’ai décidé de faire euthanasier tous les chatons qui m’arriveraient aveugles, leur histoire finit trop tragiquement même s’ils ont une vie vivable (l’idée de ma douce Myrto et du malicieux Ulysse, perdus pour une raison ou une autre, et mourant de soif et de faim dans la garrigue, dévorés pendant leur agonie par les mouches et les fourmis, non, ce n’est pas supportable). Donc j’ai fait ce que je fais depuis que j’ai décidé de me simplifier un peu la vie, et qui marche très bien : une fois que le reste du troupal de chats, chiens et oies a mangé et digère, 2 fois par jour de la boîte bien saucée par de l’Augmentin et cela pendant 5-6 jours. Et j’ai réussi à sauver tous les chatons et tous leurs yeux !!!

Et parmi eux, un que j’appelle Patch, qui est incroyablement autonome : des fois avec les petits de la rouquine, des fois dans la maison (pour l’instant, les chatières sont maintenaues ouvertes avec du ruban adhésif), avec déjà de vraies explorations un peu partout, le seul vraiment pas sauvage du tout et toujours affamé… Celui-là, je sens que ça sera un chat de dedans… Donc une écaille de tortue, 2 noir et blanc* et un noir. A part Patch et l’écaille de tortue qui sont des femelles, je ne sais pas pour les 2 autres, aussi farouches que leur mère.

P1240854

Voilà Patch, justement

P1240862

P1240888

P1240921

Voilà pour les chatons. Il en manque, bien sûr, s’il n’y avait que ces 9-là, je serais heureuse, en particulier les 2 ou 3 ou 4 noir et blanc* côté poulailler, mais là, j’ai peu d’espoir : la mère, qui ressemble trait pour trait à mon cher Primus (ces chats avec le museau noir mais le menton blanc, les moustaches blanches), crache et souffle dès qu’elle m’aperçoit, je lui fais horreur, c’est clair, et du coup les petits sont tellement farouches que je ne suis même pas sûre de leur nombre !

*chatte noire et blanche, noir et blanc, chatons noirs et blancs, chatons noir et blanc… Je n’arrive pas à me faire une idée de l’accord, en l’occurrence on trouve de tout, accord et pas accord. Donc je mixe, au moins l’un sera juste ;-)

A propos de N&B, un gros dodo d’été…

P1240484

Bon, j’en ai encore sous la semelle, pour des suites variées et colorées… Bientôt !

 

2 thoughts on “Après un silong silence, suite 2

  1. J’ai reconnu ma petite tigrée préférée et je suis heureuse qu’elle soit sauvée. Elle est belle, même malade… D’ailleurs Belle serait un joli prénom…
    Mais ils sont tous trognons, comme tous les bébés chats, j’aime bien aussi les petits rouquins à l’air espiègle !
    Je t’admire, j’admire ton courage infaillible, ton talent d’écrivain, beaucoup de choses…
    Je t’embrasse

    • ouais, ben ta petite tigrée, je ne la trouve pas depuis tôt ce matin. il a plu et on a eu un orage continu absolument toute la nuit, et ce matin elle n’était plus là. bon, peut-être qu’elle roupille bien cachée, lovée comme un lérot bien à l’abri, je l’espère de tout coeur.
      moi aussi je t’embrasse brigitte, merci pour ton commentaire affectueux.

Laisser un commentaire