Athéna stérilisée

Juste un petit mot, avant d’amener Clotilde se faire stériliser…

Après avoir passé des mois et des mois pour établir la confiance entre Athéna et moi (oh, rien de dingue, je pouvais la caresser et la porter un instant, la soulever de terre disons), j’ai tout cassé en lui faisant vivre cette rude épreuve stressante qu’est la stérilisation. Vous l’avez vue fuir sur la vidéo ? Depuis, je ne l’ai même pas aperçue. Combien de temps avant de pouvoir à nouveau l’entendre me raconter des histoires (c’est une de mes très rares chats causeurs) ?

1-2014-04-28

Mais surtout, je suis triste, triste pour elle. L’an passé, j’avais deux mères autour de la maison : elle et la Féroce. La Féroce, cela a été un peu le minimum syndical, et elle a vite largué ses petits. Par contre, Athéna était une mère vraiment chouette, attentive, joueuse, elle semblait même joyeuse de vivre cette histoire et prendre carrément du plaisir à s’occuper de ses petits (comme Zizette dans ma maison précédente, la « Mère Absolue », qui adoptait tous les orphelins, et Zoulimama qui encore ici nettoyait le cul de son Zozéfine de 7 ans !!!).

Ben voilà. Plus jamais. C’est une chatte solitaire, mais la période d’élevage des petits était un moment d’intenses interactions sociales et affectives. Et parce que le monde est mal fait, et parce qu’on ne peut ni ne doit le remplir de chats, et parce que c’est raisonnable, sage, nécessaire, etc. (pas besoin de commenter pour me dire que j’ai bien fait, je sais), cet aspect-là de la vie, de sa vie, je le lui ai ôté « pour son bien », mais surtout pour le mien.

Et si vous saviez ce que ça me fait souffrir !

1-P1350261

20 thoughts on “Athéna stérilisée

  1. Bien sûr qu’elle va revenir. Ce que tu dis sur les chattes bonnes mères qui n’auront plus de petits je l’ai aussi vécu avec une chatte, violemment sauvage mais si attentive et douce avec ses chatons et que j’ai fait stériliser. Je lui ai enlevé cette joie mais lui ai permis de vivre plus longtemps, de ne pas mettre sur terre des chatons dont personne ne peut s’occuper et elle est toujours là, et pas triste ou frustrée. Alors ne le sois pas.

    • nonon, je tiens à être triste, parce que faire stériliser, ou faire avorter, ça va très fondamentalement contre mes convictions profondes. je suis « zoïphile », je pleure lorsqu’il faut couper un arbre, je suis une potagère nulle parce que je peux pas « éclaircir » mes plantations, etc. enfin, athéna était une mère parfaite, et elle adorait élever ses petits : c’est une chose que je lui enlève. je sais bien pourquoi je le fais, mais je suis pas obligée de m’en féliciter.

  2. Nous sommes en effet très fort pour nous trouver les meilleures excuses du monde lorsque nous intervenons dans la vie des animaux d’autres espèces  » pour leur bien  » !.
    Je ne participe pas de cette démarche quand à moi .Et bien entendu ça n’engage que moi aussi .

  3. J’ai la nette impression, en ce qui concerne ma Lupita, opérée il y aura maintenant deux ans, enceinte de 2 chatons, qu’elle est plus heureuse que les chats qui n’appartiennent à personne que je nourris. Eux, ne chassent pas, ils se battent pour la bouffe que je pose, se battent pour la femelle non opérée du coin, reviennent tout efflanqués, remplis de plaies, boîtant pendant des mois… Lupita, elle, chasse, attrape tout ce qui vole ou rampe, n’a pas froid, a des caresses, fait ce qu’elle veut chez moi, n’arrête pas de sortir et de rentrer, puis de ressortir et de rerentrer etc…
    Je ne suis pas dans sa tête c’est évident.
    Et pour avoir décidé personnellement de subir un avortement il y a longtemps, et ne pas avoir fait d’enfant, je me trouve moi aussi très heureuse comme ça, même si certains voudraient tant que je regrette cette décision, histoire de se rassurer ;o)
    Comparaison ridicule je sais… mais j’ose la faire ! ;o))

    • je comprends ce parallèle. et note que j’ai pas de gosses non plus. mais, étant donné ma « position » à l’égard de la vie (je me sens écologiquement très proche de types comme paul watson), je vis comme une catastrophe inévitable le fait de « devoir » faire stériliser mes bêtes. bon, la Féroce, elle en fait un minimum. mais Athéna prenait son pied, vraiment, s’amusait follement à élever ses petits. parce qu’il faut, qu’il y a pas le choix, je lui enlève ça. ça m’emmerde, ça me peine, ça me mine. je voudrais vivre dans un monde plein de bébés animaux, c’est tout.

  4. Ne sois pas triste… Tu fais ce que tu fais, non pour TON bien, mais pour celui de ta communauté/tribu féline….. Et nous t’aimons et nous les aimons…. Et ce que tu fais/es est magnifique… Elle reviendra, courage encore à toi. T’embrasse fort, caresses à toutes et tous

    PS : Claudia, vous n’êtes pas ridicule…

    • elle est revenue, mon athéna. en fait, de ces chattes que j’ai fait stériliser ces jours, aucune ne me fait la gueule au point de refuser la bouffe, voire la bonne chaleur du feu de bois ! mais je suis quand même triste. je trouve triste de vivre dans un monde où il faut faire cela. je voudrais vivre entourée de chatons, de bébés, de plantes, de vie. et c’est tout de même un drôle de sort que de devoir la limiter, la vie.

  5. Cette magnifique photo, c’est Athéna ? Une merveille !

    Je pense aussi qu’elle reviendra, au moins pour manger et se mettre à l’abri. Pour l’approcher ce sera de nouveau très difficile sans doute…. mais ne sont-elles pas plus « calmes » lorsqu’elles sont opérées ? (question)….De toutes façons c’est mieux si elle n’a plus de petits, même si on se dit que ce n’est « pas naturel », il faut penser à tous ces chats abandonnés à leur sort, souvent triste…

    Je suis d’accord aussi avec Claudia pour avoir fait le même choix, et avoir souvent eu des réflexions pour ne pas avoir « accompli mon devoir envers la société » !!!! Evidemment la chatte n’en est pas consciente, elle !

    Et le Soleil ? Est-il de retour ?

    • oui, hein, elle est belle mon athéna ! oh, elle est reviendue, je peux même la papouiller.

      faire remarquer une chose : justement, les chatons qui arrivent quand même à naître chez moi, ou qui arrivent ici, simplement, ne sont PAS de pauvres petites choses guettées par un sort funeste, la maladie et les yeux chassieux. je n’abandonne jamais un chaton, jamais. c’est bien pour ça que j’ai 100 chats et pas 3 !

      • Je suis CONTENTE que la belle Athéna soit revenue si vite et qu’en plus elle ne te fasse pas la gueule !!!!
        JAMAIS je n’ai imaginé que TOI tu aies pu abandonner un chaton !!!!!! Quelle idée ! Je pensais à ceux qui errent ailleurs, que tu n’as pas vus, il doit y en avoir hélas, tu nous l’as dit toi-même !….. HEUREUX ceux qui arrivent à toi ! Quant à ceux qui y naissent, n’en parlons pas : ce sont les grands chanceux !!!!!!
        Bien sûr que ce serait merveilleux de pouvoir les laisser tous naître, nous qui aimons les animaux aimerions tous que ce soit possible…. Pour nous humains c’est NOTRE choix, donc c’est différent.

  6. aucun état d’esprit à avoir, la stérilisation DEVRAIT ETRE OBLIGATOIRE pour tous les chats! moi, je fais stériliser les miennes AVANT qu’elles aient eu des petits, car chatons pas nés= pas malheureux!
    pas de sensiblerie face à cet acte INDISPENSABLE et salutaire!

    • je trouve terrible de vivre dans un monde où les stérilisations, les avortements qui vont avec le cas échéant, et toutes les atteintes à la vie soient perçus comme des actes positifs. pas par religion (je suis vraiment très athée), pas par moralisme. mais parce que c’est triste, un point c’est tout. donc oui oui, je le fais, et sur toutes les chattes que je peux choper, et aussi les mâles, mais sans joie.

  7. Quand il y avait moins d’humains , je pense que les populations animales se réglaient mieux. Mais nous avons tout chamboulé et aujourd’hui nous devons intervenir ( à regret) pour réguler ces populations, car quoi de plus beau que de donner la vie.C’est triste, mais on évite des vies de misère, ce que vous faites pour vos petits chats grecs..

    • ce qui me fait râler, c’est que les chats, « mes » chats, n’ont pas une vie de misère… mais je dois tout de même intervenir par simple bon sens. quand le bon sens commenade la mort – ou du moins la négation de la vie, ça me fait profondément GLUPS !!!

  8. Athéna est vraiment une magnifique chatte, avec ses yeux bleus, incroyables pour une noire-et-blanche, et ses petites chaussettes blanches! et qu’elle est mignonne à miauler de son retour du véto, (elle ne devait pas s’amuser en voiture je sais, mais son miaulement est si mignon! moi qui presque-parle chat, j’entends « alors ça y est ? je peux sortir? on est arrivées? ouvre moi la porte! pour l’amour de dieu! »

Laisser un commentaire