Hymne aux Cyclades, au soleil, à la mer : c’était hier…

Il vous faudra regarder, lire, et un peu écouter…

Les Cyclades depuis la petite baie

la petite baie près de santoriniou

J’aimerais tant voir Syracuse
L’île de Pâques et Kairouan
Et les grands oiseaux qui s’amusent
A glisser l’aile sous le vent

Voir les jardins de Babylone
Et le palais du Grand Lama
Rêver des amants de Vérone
Au sommet du Fuji Yama

Voir le pays du matin calme
Aller pêcher au cormoran
Et m’enivrer de vin de palme
En écoutant chanter le vent

Avant que ma jeunesse s’use
Et que mes printemps soient partis
J’aimerais tant voir Syracuse
Pour m’en souvenir à Paris

 

09-P1530330

13 thoughts on “Hymne aux Cyclades, au soleil, à la mer : c’était hier…

  1. Magnifique ! Hier aussi j’ai passé deux heures à regarder la mer d’huile, les îles si nettes qu’elles en paraissaient irréelles, un calme total, ce silence des Cyclades qui nous guérit de tout…

  2. Bel hommage à Dame nature…et à Alithia !!! ne nage pas trop loin quand même, Sylvie notre sirène préférée…

    • c’est ça qui est merveilleux aussi : pouvoir nager sans craindre les courants, les requins, les vagues insidieuses. passé le premier moment un peu glagla, on y est comme dans le ventre de sa mère, la mer.

      ça a un petit côté couillon de vouloir faire voir. mais ces couleurs étaient vraiment hallucinantes. faut les regarder en grand écran, et attention, c’est pas retouché avec photoshop.

  3. Dimey ! Qui encore ici connait cet illustre et débraillé poète de la butte Montmartre ? Qui se souvient qu’entre vingt Muscadet et un bon côte du Rhône il racontait le monde comme personne, accoudé aux comptoirs sans jamais s’avachir. Qu’il parlait même de Syracuse et vous y menait par les mots sans y être jamais allé ? . Syracuse c’est une rêverie d’un soir pour un esprit aussi acéré que le sien .Et c’est beau, ça fait voyager même ceux qui ne savent pas où ça se situe .Le talent quoi !

    http://parolesdedimey.free.fr/dimey.html

    • ah, barboter autour des rochers de cette petite baie en chantant dimey-salvador à pleins poumons tout en pédalant dans l’eau, les yeux à hauteur de la rencontre entre mer et soleil, les reflets, le silence quand enfin je me tais… pour dire : on peut atteindre un certain niveau d’extase, de bien-être, en faisant des choses très simples. une manière de dire merde aux emmerdements, aux soucis, à l’inquiétude.c’est à la fois illusoire et vital. et dimey, si, je suis sûre que plein de gens le connaissent encore !

      • Vu hier des méduses sur une plage… le seul danger avec les vives. Trop tôt dans la saison pour les méduses et surtout dans une mer froide : annonce d’un été torride ? Et il y a bien des requins, le requin féroce qui n’est féroce que de nom, totalement inoffensif et beau… comme un requin.

        • c’est vrai que c’est la période où j’étais allée à arméos l’an passé, et il y avait des dizaines de méduses tellement transparentes qu’on ne les voyait que par leur ombre portée sur le sable, et des milliards d’oeufs de poisson sur le fond, dans les creux du sable dans l’eau

        • Bien sûr que je connais Dimey, et sa fille qui fait du théâtre…
          Il était le grand barbu parolier de Mouloudji…

  4. Très émouvant reportage d’un retour aux sources tellement espéré par les puristes, les âmes simples qui n’ont besoin que de très peu mais de très belles choses pour vivre… Ca m’a tiré les larmes, tant c’est tendre et beau, et tant aussi tu y apparait en transparence… tant on te devine…
    J’appelle ça de la poésie et je peux aller me rhabiller avec mes mots qui ne valent rien comparés à tes images qui coupent le souffle par leur beauté, avec force, qui s’imposent plus vivement que des pensées… Il y a de la Déesse là-dedans…

  5. je ne peux que faire un copier coller sur le commentaire de Brigitte… tous les mots que je pourrais dire, sont dits dans son texte… un reportage…. que du bonheur… Je vous embrasse très très fort… A-M

  6. Une petite merveille, cette vidéo !!! Quelles couleurs, quelle lumière ! MERCI de nous faire partager ça ! Je rêve…….!

  7. Pingback: I wish them my happy birthday ! - Les Chats de Syros

Laisser un commentaire