Des nouvelles diverses pour une période couci-couça…

Pour celles et ceux que cela intéresse, je ferai un post spécial « tissage avec métier à pesons ». J’en parle d’entrée de post, parce que pour l’instant, c’est la seule activité qui me mantienne la tête hors de l’eau moralement. Financièrement, j’ai investi dans de la ficelle et ce genre de choses, le rouge au front et l’angoisse au ventre d’oser dépenser pour tisser du feuillage sur un truc bricolé avec des bouts de bois et des roseaux.  Mais quand je suis devant mon métier à tisser, sous la tonnelle, la fatigue, le découragement et l’angoisse se taisent un moment.

D’autre part, Madame la nouvelle présidente de l’association Lili, qui s’est présentée précédemment, est en train de préparer une campagne de parrainages, et j’espère ardemment que cette campagne rencontrera la générosité des amiEs des chats, car, je dois l’avouer, je suis vraiment en aussi mauvais état que mon pays d’adoption, dettes et angoisses du lendemain compris.

Côté jardin, mes échinopsis oxygona me mettent en joie :

1-P1530313

4-P1540462

01-P1540583

Et tataaaaaaaaaaa, ce matin…

07-P1540598

12-P1540608

08-P1540601

09-P1540604

10-P1540603

Mais ce soir, toutes les fleurs seront flétries : c’est un plaisir d’un jour qu’il ne faut pas rater.

Côté capucines, on est passés de ça :

2-P1520439

à ça :

1-P1540343

mais en laissant ça (un quart à peine des graines, juste ce qui dépassait de la « butte de permaculture » (non, ne pas rire)) :

37-P1540335

Je tisse sous la tonnelle, cette année tellement fleurie que le parfum est parfois presque « trop » :

11-P1540605

L’an passé, cette tonnelle, malgré mes arrosages, était en train de mourir. Il faut dire que tout ce qui est planté là autour est bien vieux, et Fifis mon proprio m’a dit que le verger de citronniers avait 85 ans ! Bref, j’avais peur que cette magnifique tonnelle défunte. Donc pendant tout l’hiver, et encore quotidiennement maintenant (et pour cause), je l’arrose avec mon urine diluée. Urine que je distribue généreusement également à toute plante me semblant un peu faiblarde. Ma conclusion : je ne peux que recommander vivement la chose : ça ne pue pas, et les plantes aiment vraiment beaucoup.

L’été approche (mais étant donné cette météo dingue sur les Cyclades, je me demande si on peut appeler ça un « été »), et son manque d’eau habituel. Du coup, j’ai été pro-active, et j’ai fait des réserves, dont voilà une partie :

13-P1540609

Trouvez le papillon :

34-P1540316

Ces jours, trop de vent pour les toiles, les épeires anguleuses se planquent. Mais il y a quelques jours, entre la véranda et les yuccas, il y avait 6 strates différentes de toiles, et qui ne se touchaient pas tout en récoltant un maximum d’insectes. Là on voit juste trois couches et leurs effroyables reines :

33-P1540315

Bon app’ :

35-P1540322

Un autre type d’effroyable mangeur (en l’occurrence, j’ai coupé la tête de la sauterelle, je dois avouer que le mode d’alimentation et/ou de reproduction de ces insectes m’horrifie) :

38-P1540349

Dans la campagne, les phallus végétaux grandissent, grandissent, grandissent, et parfois même se regroupent :

1-P1540383

Chez ma marchande préférée d’alimentation pour animaux, des morceaux (pas donnés) de ramures de cerf sont à vendre. Je sais que mon frère et sa femme, archéos faisant de l’expérimentation, en font grand usage :

03-P1540586

04-P1540588

05-P1540590

J’ai du mal à ne pas trouver cela triste.

Autre tristesse : pendant un apéro dans le champ du bas avec les chats et Alithia, je vois Fifi super affairé à bouffer quelque chose. Bon, je me méfie, trop d’histoire d’empoisonnements dans le coin, mais à ma consternation, il était en train de croquer comme un grissini une belle vipère ammodyte :

14-P1540525

Et tout le monde s’intéressait beaucoup à ce pauvre cadavre, ici Picoulet du Doigt et Monostou :

15-P1540529

Bon, je continue à marcher avec toute une ribambelle de cats aux trousses :

16-P1540536

avec des petits moments de halte pour papouilles ventrales et autres caresses dessus, dessous et sur les côtés :

Gremlin

18-P1540545

Gentil Garçon

19-P1540546

Bibu et Nekosan

20-P1540550

Clotaire et SA souche

22-P1540555

21-P1540551

qu’il prête à Picoulet de la Tête

24-P1540559

Monostou, quant à lui plus intéressé par les poules du Ktima Kanne à côté

23-P1540556

Et puis, ayant fait le tour du champ, je retourne voir ce qu’il reste de la vipère, et à mon immense tristesse, je réalise que c’était une femelle pleine… (je sais que c’est dangereux, mais j’aime beaucoup les ammodytes)

25-P1540563

Mon Zim…

26-P1540571

Un peu plus tôt, avant le coucher de soleil…

Clotilde et Nekosan

28-P1540287

Les oreilles de Clotilde

30-P1540291

31-P1540307

32-P1540310

Nekosan

29-P1540289

P’tit Loustic, qui a parfois de très bizarres positions de sommeil, là carrément la tête relevée…

36-P1540331

Alithia et SON chat Houdini (elle l’a élevé)

6-P1540473

7-P1540474

Brève rencontre entre Nekosan, Gingembre et Gentil Garçon (ce sont des moments où soudain, ils poussent de petits cris, s’entrefrottent, se congratulent, s’embrassent, se sentent, et pfouit, c’est passé)

5-P1540464

Ce même jour, j’ai vu passer vraiment devant moi, à 20 ou 30 mètres à peine, un héron, qui remontait gravement la vallée. M’est avis qu’il me manque un appareil photo qui me zoome ce genre de vision enthousiasmante

8-P1540479

J’ai téléphoné et mailé à tous les gens que je connaissais sur sa route et susceptibles de s’intéresser à la présence d’un héron sur Syros, et bien m’en a pris, une amie, Xara, l’avait déjà photographié juste en face du supermarket Marinopoulos, tranquillou à se prendre le soleil. Voilà sa photo à elle (et il y a pas photo !):

P1130284 - Copie

L’autre jour, c’était la pleine lune, et je crois que je suis maudite, je n’arrive quasiment jamais à en « faire quelque chose »…

2-P1540420

Il faut que je vous donne quand même une idée de mes bricolages.  Tisser de la feuille sèche de palmier sur du roseau est tâche relativement ingrate – mais j’ai réussi à faire un dessin (sergé ? satin ? chevron ?)

41-P1540491

Mon dernier opus :

40-P1540516

Le métier à pesons :

42-P1540511

La suite dans un post ultérieur…

Et last but not least, La Féroce et ses petits :

39-P1540353

(le petit tigré est sous Augmentin, quand j’arrive à le choper : ses poumons faisaient de bien vilains bruits)

 

Voilà, c’est fini !

 

1-P1540449

 

 

 

 

 

 

8 thoughts on “Des nouvelles diverses pour une période couci-couça…

  1. :-) C’est bien joli tout ça… les chats dans le soleil, les tissages, le héron… Bon, les épeires j’ai un peu plus de mal…

    Oui, on travaille sur les parrainages… Quand l’évènement facebook sera créé, il faudra créer un post parrainages ici aussi…

    Déprime pas; Zoz, 100 chats comptent sur toi – sur nous !

    Maintenant que le compte est créé, il faudrait mettre tout ça à jour, que les sous rentrent ! ;-)
    Allô, Paul ?

    • voilà, l’événément, comme on dit en fesse-de-boucquien, est créé, des marraines, des parrains, des portraits de chats, leur description, j’en suis ravie, et je vais faire un post pour ! merci LILI et merci tout le monde !

  2. Patronne Couci-Couça… chats coucici-couçaça … mais alors les tissages ! Bravo les tissages ! Franchement, le dernier « opus » est splendide… tu fais ça avec quoi ? Tu devrais en faire des mètres et des mètres, les coudre ensemble et les vendre… Je trouve ça très beau, vraiment !
    Est-ce que tu voudrais qu’on t’envoie un peu de laines, du fil, de la fibre ?

    • je (re) découvre une chose que j’ai toujours sue de moi, j’adore tisser. en fait, c’est un « vrai » métier à tisser que j’aimerais. bon, je ne sais pas où je le mettrais, et ça serait galère avec les chats, mais je trouve cette activité (ainsi que la vannerie) profondément satisfaisante. merci clo pour cette appréciation élogieuse.

  3. Dis-donc, dis-donc c’est super ce que tu fais avec ton métier à tisser ! quel métier !!! ah ah ah !

    Zule qui t’oublie pas !

    • je râle comme un vieux pou : trop de vent et un peu…frais sous ma tonnelle parfumée pour continuer mes essais. par contre, je suis en train de lorgner sur des pelotes de laine bien puante que j’avais ramenées du kosovo, je vais tenter un tissage plus dense et moins végétal. mais pour ça, je dois attendre que le vent tombe ;-))
      zoze qui t’oublie pas non plus !

  4. Des nouvelles florales, félines,et bricoleuses,plus le héron, un joli méli mélo gai et coloré! Merci pour ces minis reportages qui nous content la vie de l’asso des Chats de Syros.
    J’attends aussi pour les parrainages!

    • merci doudou. je vois que tu comprends ce que j’essaie de faire sur ce blog : témoigner de la diversité de la vie ici, et du mélange des genres !

Laisser un commentaire