Niouzes du 11.12.13

Je ne pouvais décemment pas laisser passer le plaisir particulier d’écrire cette date au moins une fois quelque part.

Et j’en ai profité pour refaire une petite vidéo (je n’arrive pas à écrire). Elle m’a demandé beaucoup de travail pour comprendre comment faire sur AVS, impliquant de beaucoup me planter, faire et refaire et rerefaire. Mais celle-ci, je la poste, sinon on sera le 12-12-13, et c’est moins glamour comme date.

Entre ma vidéo très déprimée et aujourd’hui, le texte vigoureux de Gavroche, et beaucoup de gestes, de messages, de dons, auxquels je n’ai pas encore toujours répondu. Mais en attendant réponses et remerciements plus personnels, voilà quelques images de ce jour (et j’ai encore le nez glacé, car après et malgré un bon feu, 14,6° dedans qui lutte courageusement contre un méchant 5° à Beaufort 8 dehors).

 

8 thoughts on “Niouzes du 11.12.13

  1. C’est vrai que ce « 11.12.13 » est sympa et rare. Un peu comme si on jouait à 1,2,3 soleil !
    Dis-donc, tu touches ta bille en vidéo ! c’est bien cette incruste qui donne des infos en complément de ce que tu dis face caméra. En 1/4 h on a un max d’infos.
    Tu évoques un peu les dons, alors ça arrive ? j’espère que nos appels seront entendus peu à peu. Tu sais qu’on est quelques-uns à ne pas rester inertes par rapport à ça ? et qu’on continuera à actionner la « pompe à phynance » tant qu’il le faudra ! pour toi ET pour les chats !

    Baise-main pour sa Majesté la Reine, caresses pour la communauté des poilus à moustaches !

    ;-)

    • salut zule ! concernant, les dons, tu n’y es pas pour rien, n’est-ce pas ? alors oui, des dons qui me permettent d’angoisser un peu moins pour l’entrée en 14, et qui sont autant de messages d’affection, de solidarité, de compréhension. pour la vidéo, c’est en le faisant que j’ai découvert cette possibilité, qui m’a ouvert de nouveaux horizons pour faire joujou et donner des nouvelles en même temps, même si je suis très loin d’en avoir tiré la substantifique moëlle. le gros problème, c’est que c’est un peu long à regarder : le texte est plus synthétique mais j’ai étrangement du mal à (d)écrire ce que je vis. c’est plus facile de montrer.

    • hein, tu as vu le mastard ? je l’avais jamais utilisé depuis mon déménagement en grèce, mais là, je chipote plus sur les calories ni sur les couches. et tu m’as pas encore vue en doudoune ! par contre, il neigeotait à manna cet aprème, et ça m’a bien fait marrer : décembre dernier j’étais dans les alpes, j’avais fait mettre des pneus neige au cazou, et il avait neigé que dalle. ben, ici, sur l’île, je suis la seule auto à en avoir, et je risque bien d’être la seule à pouvoir conduire en sifflotant s’il continue à faire aussi froid et qu’il commence à neiger – par contre, je ne suis pas sûre de VOULOIR conduire, s’il neige : comme évidemment tout le monde a des pneus été, et que prendre la bagnole est obligatoire sur l’île vu la médiocrité des bus (et de toute façon ils ne vont pas partout), ça risque de sentir la tôle froissée et les pare-chocs pétés à tous les virages !

  2. Oui, date saisissante… j’ai réalisé ça ce matin moi aussi ;o). Très bien que des donateurs te précisent qu’ils te donnent de l’argent pour toi… mais, sans préciser, c’est avant tout à toi de décider de ce que tu en fais… même si une association a des comptes à rendre.
    Lupita et moi qui vivons dans un coin humide apprécions aussi les couvertures polaires… en effet, ça sèche super vite et c’est très chaud… Est-ce qu’elles sont chères en Grèce ? Veux-tu qu’on te fasse un petit envoi si elles sont plus chères qu’ici ?
    Sinon, chapeau pour la caméra… avec « incruste » de ce dont tu nous parles (sauf que ça te « bouffe » un peu le visage qqfois)… c’est toi qui fais les « trucages » ? Bravo.
    ALors bon courage pour affronter cet hiver de m… j’espère que les dons continueront à arriver régulièrement.

    • le fait que cette amie me dise « c’est pour toi et pas pour les chats », c’est comme si je recevais l’autorisation de penser à moi. à mes besoins. qui ne sont pas ceux des chats ni d’alithia. oh, faut voir les besoins : des outils, des petits trucs comme une brosse à cheveux, une poële dans laquelle je peux faire cuire mes haricots – jus d’orange sans souci. rien de dingue. mais pour moi. et là, le chauffage, c’est parce que l’électricité est tellement chère et les radiateurs de tels suceurs d’énergie qu’il me fallait cette bénédiction extérieure. pour les couvertures en polar, non, tu es gentille. ici les grandes coûtent à peu près 10€ et les petites 6€. je pense que c’est moins cher qu’en france. le seul hic, c’est qu’elles sont très fines, et que dormir dedans les use assez vite. mais je te remercie de la proposition !!! en fait, ce qui est difficile ici, c’est de s’habiller. mon gros pull rouge, il a une 15aine d’année. le petit gilet au moins 25 ans… et ce que j’achète quand je vais en suisse, ce sont des chaussettes (des vraies de trekking par exemple), des slips et soussetinges, et des sous-vêtements de sport extrême. si j’ai ça, c’est THE couche de fond, tout le reste au-dessus, c’est de la déco. enfin, j’exagère mais à peine.

      cet hiver sera dur pour les grecs. l’hiver passé, on avait essentiellement des vents de sud, humides et pluvieux, mais pas trop froids. on chauffait surtout pour se sécher. mais cette année, c’est terrible. ce vent de nord caucasien, polaire si jamais, c’est l’horreur pour les gens dont on a coupé l’électricité, ou ceux qui n’ont pas de cheminée et qui économisent sous par sous. et encore, ici, c’est les cyclades, mais on imagine le froid dans le nord si montagneux de la grèce, épire, macédoine et thrace.

      pour l’inscruste : oui oui, ça bouffe l’image, mais c’est seulement après avoir tout vidéoté que j’ai eu l’idée de faire comme ça. sinon, j’aurais pensé le cadrage en amont. et puis de toute façon je suis pas encore tècheniquement au point. mais c’est rigolo à faire (même si le programme est tellement lourd que ça a planté l’ordi plusieurs fois… donc tout refaire)

  3. Mais c’était super bien n’empêche ;o))… Sinon, des pulls en polaire ? Moi j’en ai acheté deux, bien chauds… que je mets chez moi parce que, bon, pour moi, ils moulent un peu trop (pas trouvé plus grand)… C’est vachement plus chaud que la laine, et plus léger surtout… L’an dernier, j’ai acheté un « poncho » en polaire… génial ! Ca m’évite d’avoir froid aux épaules devant mon ordi où l’air « tombe »… sauf que je n’en trouve plus cette année. Cette année, il y a des « manteaux de télévision en polaire »… sauf qu’ils sont hyper longs, même moi, je me prends les pieds dedans… et qu’ils sont faits pour être portés allongés sur un canapé ou un lit… Pas possible d’avoir la moindre activité : pas de bouton, des manches hyper larges et longues… qui tremperaient dans la bouffe des chats. Mais oui, c’est meilleur marché chez toi. Sinon, on a un magasin de tissus… qui vend de la polaire + ou – épaisse… 2m de large…

    • en fait, la sagesse c’est plus il y a d’air pris entre les fibres, plus ça isole (encore mieux en multipliant les couches). ou alors il en faut pas du tout, comme mon alèse couvre-lit ! je me suis bricolé-cousu un poncho en polar avec un très très long col, que je peux tirer sur la tête. super efficace car qui a froid au cou a froid partout, dicton cigalesque !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *