Salutations « alla Bizule »

Pour fêter (pardon, fèter) une nouvelle marraine, la marraine de Bizule en souvenir de son Bidule, j’ai enfin pris le temps de monter une petite vidéo montrant nos salamalecs o-bli-ga-toires lorsqu’on se rencontre. Mais ils sont acceptés en toutes circonstances et à tous moments.

Cela se passe ainsi : je l’appelle, elle vient, voire elle court, et, dans un même mouvement souple et gracieux, elle se dresse sur ses pattes arrière, je la prends sous les aisselles, la soulève au-dessus de la tête, et tout en la redescendant à hauteur de visage, lui embrasse son ventre blanc et doux, et bouclé naturellement lorsqu’il fait humide. Les variantes sont nombreuses, mais la base reste la même : on s’aime.

 

NB : le mâchouillage nasal est beaucoup plus baveux mais nettement moins douloureux depuis qu’elle a perdu toutes ses dents.

23

15 thoughts on “Salutations « alla Bizule »

    • oui, si elle pouvait parler, elle dirait « moi moi moi moi » et je suis sa chose. mais tu vois, je me laisse faire ! ma bIIIIzuuuule… je garde en mémoire l’état dans lequel elle était quand je l’ai recueillie, les premiers temps si incertains, vivra-t-elle ? et je suis vraiment sous le charme de sa vitalité, de son caractère, de sa gaité !!

    • ah, encore une fois j’ai réussi à ne pas vous attrister ! oui, elle doit être croisée avec un tas d’animaux marrants, des vigousses et des affectueux. bonne journée aussi à vous, et des baisers.

  1.  » croisée avec un écureuil »… avant même de lire ça, je me disais : on dirait ma Vanille, mon écureuil, ma p’tite renarde… mais je n’

    • eh ben ? une panne d’électrac ? un méchant beugue ? je sens qu’on partage le même gâtisme des petits noms qu’on donne aux bêtes. tu remarques : quand les bêtes disparaissent, c’est difficile de *réemployer* les mêmes petits noms… « mon gros flaireux », c’était françois-joseh-evguéni-simple, et j’ai plus jamais pu appeler un autre chat mon gros flaireux.

  2. Oups ! Chiquito a traversé le clavier au mauvais moment ! ! !

    donc, je n’ai pas une aussi merveilleuse vidéo pour montrer notre passion, mais c’est ça même ! :-)

    Je vais mettre une photo sur la page FB.

    Merci pour cette chouette tranche de vie !

    • ah oui, j’avais oublié cette éventualité ! contente de partager avec toi (et j’imagine avec pas mal des amiEs des chats de syros) le même type de…. névrose ;-)

    • au moins, ce panache-là, c’est le panache des baisers, de l’affection… figure-toi qu’elle a perdu ses dents, les unes après les autres, sans aucun « symptome » ! pas mal, appétit de loup toujours, tout d’un coup, hop une canine de moins. et toutes les autres. c’est le seul chat comme ça. je sais pas, une carence dans son enfance peut-être ? et oui, elle est touchante. et elle répond vraiment à son nom !

      • J’ai un Felix qui a un espece de coryza atypique, non contagieux, mais il a perdu toutes ses dents- il a maintenant 10 ans, pete la forme, et boulotte les croquettes sans probleme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *