Portraits de Mélissa

Il a plu, il pleut et il va pleuvoir. C’est bien. On ne peut pas dire que ça stimule l’énergie ni que ça arrange le moral, mais dans ce pays si sec, la pluie est une bonne chose. Ceci expliquant mon ton un peu en mineur. Je constate, en vérifiant mes mails d’alerte de dons, parrainages, et aussi en lisant les messages sur FB et les commentaires ici même, que je suis bien en retard pour mes remerciements. Même si je suppose que vous savez à quel point je vous sais gré de votre présence dans ma vie de Reine des Chats, et bien sûr dans la vie de mes bêtes, Alitheia comprise, autant le dire (petite vidéo à la fin, pas visible sur l’alerte par mail. J’ai oublié de couper le texte à ce niveau-ci avant de publier, désolée)

J’ai passé l’hiver grâce à vous. Vos vêtements, sous-vêtements, chaussures, nourriture, outils, graines, douceurs, couvertures, médicaments, boissons, messages, lettres, commentaires, encouragements, dons, parrainages, argent, petits ou gros billets glissés dans les enveloppes, photos, partages, et pas seulement cet hiver, mais depuis toutes ces années de vaches maigres. J’ai fait ma demande de retraite anticipée, et dès octobre 17, j’aurai à peu près -14% sur la somme du fait de l’anticipation (par contre je n’ai aucune idée du montant, ils devront faire les calculs dès qu’ils auront reçu ma demande), mais peu importe, j’espère ainsi avoir régulièrement assez d’argent pour ne pas vivre ces énormes « trous » sans aucun argent, qui me font tellement paniquer, m’obligeant à faire appel à vos coups de pouce, appel auquel vous avez toujours répondu avec bonté et rapidité. C’est une bonne nouvelle que je me réjouis de vous annoncer.

Mélissa n’a pas encore trouvé de marraine ni de parrain. C’est la soeur de Teddy et de Kéti. C’est la plus dingue des trois. Nerveuse, solitaire, craintive mais aussi très gentille, causeuse, et affectueuse avec sa maman-chats, au point que je dois parfois la virer de mon oreiller, tellement elle pitate et suçote mes habits et renifle avec une extase assez troublante mes trous de nez.

P1120350

P1120341

P1120352

P1120353

P1120339

P1120355

P1120345

Trouvez le chat

P1120346

Black and white beauty, c’est simple. Mais dedans, tout rose… J’adore ma Mélissa, et le trio Teddy, Kéti et Mélissa est un vrai joli trio B&W de frère et soeurs, malgré le temps qui passe.

Bon, quand je dis « il pleut », je sous-entends toutefois, malgré ma reconnaissance aux cieux, un certain nombre de galères qui vont avec. Entre autres les millions d’escargots qui commencent à trouver qu’il fait suffisamment chaud et humide pour se dégourdir le pied. Et chaque fois que je sors, j’en ai plein les miens, parce qu’il y en a tellement partout que c’est chaque fois un gros massacre, malgré mon ramassage. Bref, pour vous donner une idée :

P1120364 P1120366 P1120367

Et rien que dans les plats des chats (je les enlève, 5′ après c’est rebelote). Mais je vous raconte pas la route, les pneus de la bagnole, les herbes… Comme la famille de mon proprio Fifis vivait ici et potageait, je lui ai demandé une fois, à Fifis, ce qu’ils faisaient pour lutter contre l’envahisseur : « on les récoltait et on les mangeait ! » Ben oui, c’est sûr !! Suis-je bête !!!

 

 


swing low mp4 par zozefine1955

So long !!!

15 thoughts on “Portraits de Mélissa

  1. très beau message qui laisse apercevoir une lueur au bout de ce tunnel… mon dieu, tous ces escargots.. une belle « récolte » avec beurre, ail et persil (pour ceux qui aiment) si ce sont des bourgognes… bien entendu.. mais je suppose que vous ne les mangez pas.. dommage.. je vous embrasse.. le printemps et les beaux jours vont donner du baume au coeur… bon courage… votre AMIE anne-marie

    • (je vous avais écrit une longue lettre, effacée d’un coup de patte par gudule, ARGH, trop la flemme de la réécrire). ma chère amie, en quelques mots, pour me résumer, vous avez tout compris !!! je vous embrasse très fort. sylvie, votre amie des cyclades ;-)

  2. Bien jolie,la petite video.
    Cette abondance d’escargots annonce-t-elle quelque chose pour la saison à venir?

    • je crois ma 1ère vidéo. une coincidence magique entre swing low chantée par pete seeger et cet escargot qui remontait tranquillou le vitre de la porte. bah, l’abondance d’escargots est la même chaque année, une vraie catastrophe. mais la période est plus ou moins courte car dès les débuts des beaux jours ici (c’est à dire plus du tout de pluie pendant des mois et des mois), ils se planquent. ceux qui choisissent les dessous de pierre ou d’arbre ou les cactus ont une chance de voir l’année suivante. par contre ceux qui s’installent sur les tiges de plantes qui sèchent vont finir par cuire sur leur tige sous les rayons du soleil implacable. horrible à dire mais heureusement…

    • poussine, tuer des escargots pour une végane, tu oublies, même si ce serait super formidable génial. d’ailleurs, je me demande : est-ce que tu le fais ? je suis sûre que non. faut les tuer, tu te vois tuer des centaines d’escargots même si tu sais que ça soulagerait ton porte-monnaie ?

  3. Superbes photos !!!! Et la vidéo au pas lent de …est-ce Pete Seeger ? (le son n’est pas bon, mon ordi ?) Pauvres escargots…Les manger ? D’accord c’est bon , mais on les torture avant alors….NON Sylvie : ne pas les manger ! Ils ont l’air d’aimer les croquettes, ça doit leur donner de l’énergie en cette fin d’hiver !
    Je suis tellement contente que tu aies un espoir d’amélioration de ta situation ! Avoir un revenu fixe, même si ce n’est pas une fortune ! + nos petits ajouts, la vie sera belle !!!!
    Bisous

    • oui ! PETE SEEGER, my love. non, le son est bon sur ton ordi, en fait c’était une coincidence géniale : j’écoutais swing low et tout d’un coup je vois cet escargot remonter lentement la vitre de ma porte… donc c’est un son d’ambiance… tu me vois tuer des escargots ? déjà que je suis catastrophée à devoir sortir de la maison les jours de pluie, et que les escargots que par malheur j’écrase au passage (impossible de les éviter, il y en a trop ! des millions quoi) je les ramasse et les pose de côté, en espérant qu’ils pourront reconstituer leur coquille. je sais que cuits, ça serait un super apport de protéines, mais vraiment, je ne peux pas.

      oui, la vie sera belle, catherine, avec un peu plus de sécurité mensuelle, même si ça sera pas le pérou, mais au moins enlever de mes pensées cette angoisse constante de « vais-je recevoir assez de dons pour payer le loyer / le téléphone / l’eau / la benzine / l’électrac / (etc.) et nourrir les chats aujourd’hui / demain / ce mois ? ». et puis ça me fera du bien moralement de pouvoir assumer moi-même une partie de mes dépenses. je vis aux crochets de votre humanité tellement généreuse depuis si longtemps, même si c’est merveilleux de pouvoir compter sur la bonté des gens, c’est aussi très aliénant.
      je t’embrasse bien fort catherine

    • c’est un mot famailial qui m’échappe… pitonne ? tu sais quand les chatons massent longuement le sein maternel. certains chats oublient totalement ce mouvement, mais d’autres sont de fervents praticiens, même très adultes. et ça peut durer des HEURES. sur une couverture, ok, mais quand c’est sur mon bide ou sur ma tête, ça finit par m’agacer… comme une vraie maman-chats !

  4. Bouh ! un post de Syros du 9 mars ! vindiou et on est déjà le 19 ! 10 jours dans la vue… Conclusion : les notifs ne marchent toujours pas. :-(

    Pete Seeger… j’ai un peu appris des rudiments de guitare sur ses grilles et autres tablatures. Superbe voix le Pete !

    Tu as vu aussi dans un tout autre style, le grand Chuck Berry ? over à 90 piges. Il y a deux ans il était encore sur scène le bougre de bonhomme.
    Mais en 58, faut voir comment ça rock’n rollait !!!

    https://www.youtube.com/watch?v=ZLV4NGpoy_E

    https://www.youtube.com/watch?v=v124f0i0Xh4

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *